Qualité urbaine /d’insertion

Ce chai, lié à un point de vente directe et à l’habitation existante, est situé dans le bourg viticole de Cléry-Saint-André. Il renoue ainsi avec la tradition des maisons vigneronnes et chais du Val de Loire, en réinterprétant la volumétrie et l’organisation parcellaire.

Qualité architecturale 

Bâtiment agricole de qualité, en ossature bois non traité incluant un point de vente et d’exposition. Des artisans locaux ont été choisis pour ce projet, pour lequel on remarque un soin particulier apporté aux détails.

Système(s) constructif(s) 

Ossature bois, panneaux intérieurs, bardage extérieur.

Qualité(s) d’usage 

L’exploitante voulait installer son lieu de travail et son point de vente en plein bourg, au même endroit que son habitation. Ce afin de lui faciliter la vie quotidienne mais aussi dans le souci d’animer la vie du quartier. Le lieu, couplé avec une salle chaleureuse ouverte sur la rue, accueille ainsi quelques événements : expositions, rencontres autour d’une dégustation.

Dimension environnementale 

Cette dimension se reflète dans l’utilisation du bois, le recours à des artisans locaux pour la construction, la volonté de valoriser ainsi l’activité agricole et le développement des circuits courts de production.

Intérêt(s) spécifique(s) 

Une opération qui permet de contribuer à la redynamisation de l’activité viticole du bourg, en faisant le lien entre qualité architecturale et qualité de la production agricole.

Rôle du CAUE (démarche)

Le CAUE est intervenu dans la phase de valorisation du bâtiment, après sa construction, à travers des événements locaux et nationaux, comme la “Semaine Agricultures et Paysages”.

 

Programme

Chai, boutique, lieu d’accueil du public.

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2007
Surface(s)
118 m²
Coûts
930 €/ m²
Crédit photos
CAUE du Loiret
Contact
Maître d'ouvrage
Réalisation mise à jour / donnée
septembre 2022