Chapelle

Place de l'Eglise, 49120 Chemillé-en-Anjou

Présentée au PDAA 2009 Implantée à l’emplacement de l’ancienne église du xixe siècle, déconstruite, la nouvelle chapelle de Saint-Georges-des-Gardes affiche sa modernité au coeur du centre-bourg et constitue le premier élément d’une requalification urbaine. Pour ce programme rare, l’architecte explore trois thèmes. Tout d’abord la tradition des bâtisseurs qui ont recours à un matériau unique : la pierre. Son pendant contemporain sera donc le béton blanc. Ensuite la chapelle doit traduire une énergie, un élan de foi. Une architecture sculpturale traduira cet élan spirituel. Enfin le lieu de culte est aussi un lieu d’accueil. La grande casquette qui surplombe le parvis témoigne de cette générosité doublée d’un sens de la protection. Les références à l’architecture moderne, et notamment à Notre-Dame-de-Ronchamp de Le Corbusier, sont avouées : béton blanc, baies aux formes géométriques, triangle du toit, dépouillement… La construction de cet édifice constitue la première étape d’un vaste projet urbain comprenant à terme le réaménagement complet de la place et la création d’équipements : bibliothèque, maison de l’enfance, école de musique. (Caue de Maine-et-Loire)

Programme

Construction d’une chapelle / Salle paroissiale en remplacement de l’église du XIXème siècle démolie car dangereuse

Types de réalisation
Année de réalisation
2008
Surface(s)
135 m² (SHON)
Coûts
117 000 € HT Démolition
Crédit photos
Jacky CHARRIER, Photographe