Agrandir sa maison pour ouvrir de nouvelles possibilités de cohabiter.
La retraite approchant, Claude aimerait recentrer son espace de vie en rez-de-jardin. Suivant l’exemple de la surélévation d’un garage voisin, elle souhaite également recréer un bureau confortable, l’actuel croulant sous des étagères remplies de livres et de cassettes.
A partir de cette double commande, nous proposons de venir positionner un seul volume sur deux niveaux, dans les trois mètres restant entre le pignon aveugle et la limite de propriété. Ce regroupement permet d’optimiser le projet en termes d’économie et de performance énergétique (compacité, et meilleure orientation qu’un projet de surélévation du garage). Le recours à l’ossature bois optimise la construction dans ce contexte étriqué : murs peu épais, chantier plus aisé, moins de contraintes liées à la réglementation sismique.
Plus qu’une chambre avec salle de bain, le rez-de-jardin est conçu comme un véritable studio autonome. Il permet d’envisager de nouveaux usages de la maison : occupation saisonnière, accueil de la famille et des amis, mise en location pour une cohabitation intergénérationnelle, etc. Studio et séjour existant sont liés par la création d’une véranda. Pouvant s’ouvrir sur l’un ou l’autre, elle multiplie les parcours possibles dans la maison et valorise les relations entre intérieur et extérieur, offrant à Claude un lieu privilégié pour observer, au soleil, la richesse de la faune et la flore de son petit jardin. (texte : VENDREDI ARCHITECTURE & URBANISME)

 

http://www.vendredi-architectes.com/

Programme

Rénovation et extension d’une maison individuelle
Extension : RDC : Chambre + SDB + Arrière cuisine / Etage : Bureau

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

58 m2 (SHAB)

Coûts

150 000 HT (rénovation existant+extension)

Documents

Crédit photos

© François DANTART

Date de mise à jour

03/05/2019