Coeur de bourg en pays de Caux - Ambrumesnil

76550 Ambrumesnil

L’opération de restructuration d’Ambrumesnil, petite commune de 450 habitants, a totalement révolutionné le bourg en lui redonnant un véritable coeur de bourg qui fait le lien entre l’extension urbaine nouvelle et le village traditionnel. 

 

A l’origine du projet, il y avait la volonté communale de créer des logements aidés en centre bourg et une salle des fêtes. Un travail de réflexion sur l’urbanisme a été mené avec l’architecte, Guy Curtet, et c’est une complète refondation qui a été mise en oeuvre : le parvis de l’église et de la mairie mitoyenne devient le centre de l’opération. Sur une ancienne parcelle de prairie, le nouvel espace public accueille une salle polyvalente de 127 places, un commerce multiservices et un café. Une galerie ouverte sur l’espace public relie les équipements.

 

Le coeur de ce nouveau centre est la place du parvis, en forme de trapèze et en légère déclivité. Cette pente apporte une dynamique à l’espace public et donne une dimension monumentale à l’église en grès et à la mairie, ancien presbytère du XVIIème siècle en brique rose. La place est recouverte de pavés de rue traditionnels. Un talus en gradins de brique rouge la ceinture et soutient des plantations. Le choix du mobilier urbain et le design des pergolas en acier apportent une sophistication au site.

 

Le parti architectural des bâtiments créés (commerce et salle polyvalente) est souligné par la galerie de communication. Les poteaux de bois soutenant la charpente recouverte d’ardoise sont posés sur des dés maçonnés, à l’instar de l’architecture locale. Le dessin élégant et acéré des lucarnes renforce le vocabulaire architectural contemporain. La salle, dans la même logique, est une architecture moderne inscrite dans un passé bien compris. Son toit en avancée protège un balcon rendu accessible par un escalier extérieur. Il évoque les bâtiments cauchois et leur queue de geai, mais aussi l’architecture anglo-normande par la structure de la charpente apparente.

 

Tout l’aménagement s’inscrit dans un écrin végétal, avec la volonté de prolonger les particularismes du village dont le paysage présente une forte homogénéité. L’aménagement paysager tisse un cadre végétal entre les différents éléments, redonnant une grande cohérence au site, qui semble avoir toujours été là. Le propos de l’architecte revendique une certaine humilité, pour mettre en scène les potentialités existantes du site. De fait, le projet présente, tant dans son organisation spatiale que dans son traitement, une volontaire sobriété et une réelle qualité.

Programme

Création d’une place, d’un commerce et d’une salle polyvalente

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Coûts

1 434 535 € TTC

Crédit photos

CAUE 76

Date de mise à jour

10/03/2022