Commissariat de Sécurité Publique

Carrefour des libertés, 93390 Clichy-sous-Bois

OBS-202
C’est dans la ville, à l’entrée d’un quartier « sensible », en pleine rénovation urbaine, que la construction du commissariat a été décidée. Depuis le boulevard Gagarine, un long mur d’acier « Corten » se déroule comme pour mieux s’apparenter à un fond de scène. Face au carrefour des Libertés, c’est un vide qui s’installe, mais structuré et délimité par un jeu de peaux. L’une en verre identifie l’entrée du commissariat. L’autre en acier perforé assume une séparation entre le parking public et le parvis. A la croisée des deux, se dresse une boîte rouge – en tôles d’aluminium laqué – identifiant outre sa fonction de circulation verticale celle emblématique de signal urbain. Le commissariat offre de fait sa toiture aux habitants des tours et barres. Trois lignes brisées semblent succéder à celles que dessine le voile évanescent du glacis. Le commissariat est identifié, de jour, comme un équipement public, il devient de nuit, grâce aux perforations des plaques d’acier un signal urbain nocturne, un repère rassurant.

Programme

Unité de sécurité de proximité, accueil, boxes des plaintes,poste de police, unités d’appui, bureau d’ordre et d’emploi, service général, brigade de sûreté urbaine, unités de recherches judiciaires et de protection sociale, technique, groupe de voiepublique, aide aux victimes, locaux d’archives et de documentation, administration, locaux communs, sociaux et de vie collective, commandement, armurerie, vestiaires, parking, cour de service. Label : démarche HQE, cibles TP 1, 4, 7, 8

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2010
Surface(s)
3000 m² (SHON)
Coûts
11 300 000 € HT
Crédit photos
Fabienne Bulle Architecte
Réalisation mise à jour / donnée
septembre 2022