Conseil régional de Bourgogne - Dijon

17 boulevard de la Trémouille, 21000 Dijon

Architecture du XXe en Côte d’Or

Suite à la loi portant création des régions (loi du 5 juillet 1972), la région Bourgogne est instituée en 1974. Le conseil général de Côte d’Or passe alors commande du siège de la nouvelle autorité. Approuvé en 1976, le projet est établi par les deux associés Barade et Ruault. L’édifice est mis en service en 1983, année durant laquelle Barade décide de cesser son activité.  D’origine bordelaise, ce dernier s’est installé à Dijon en 1934. De sa carrière locale féconde, on retient surtout les chantiers menés activement durant les années 1950 et 1960 (ex : centre hospitalier universitaire et équipements du campus), lesquels portent en façade une écriture personnelle qui permet d’identifier sa production. Dès les années 1950, les volumes massifs sont très expressifs ; les façades couvertes de placage de pierre sont d’une grande solennité. En même temps qu’elle affiche la permanence d’une monumentalité, l’architecture du conseil régional atteste l’évolution de son œuvre : Barade travaille avec les nouveaux matériaux et techniques. Les lames obliques de béton jointes par des vitrages réfléchissants induisent un jeu entre hermétisme, anonymat et ouverture : l’Etat surveille et domine depuis ce vaisseau sans être vu. Apparaissant comme les vestiges rapportés d’un ancien palais de l’autorité, un placage de pierre au rez-de-chaussée et la porte d’entrée monumentale sont les assises du nouveau pouvoir.

Extrait du Guide d’architecture en Bourgogne 1893-2007- Éditions Picard –  2008

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

Non communiqué

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

CAUE 71

Date de mise à jour

20/10/2016