Construction d’équipements publics « Ecole Primaire – Halte Garderie – Maison de quartier », Vieux-Condé (59) - Vieux Condé

Avenue René Beth, 59690 Vieux Condé

Ecole élémentaire :

Il s’agit du projet de réhabilitation de l’école existante.
La restructuration de l’école primaire s’inscrit dans le cadre du projet ANRU. Un des axes majeur est la création d’un pôle d’équipements publics, impliquant des liaisons entre chacun d’eux.
Un cheminement piétonnier est envisagé entre les deux écoles, ainsi que des liaisons vers la future maison de quartier et la halte garderie.

L’école primaire sera entourée par des aménagements extérieurs :
-Une place sera aménagée le long de la façade Nord-Est du bâtiment.
-Un cheminement piétonnier permettra de relier les deux écoles.
-Un parc et une aire de jeux seront également implantés entre les deux établissements.

Le rez-de-chaussée sera complété par des fonctions d’accueil, personnel enseignant, locaux techniques et mise aux normes sanitaires.
Les plans des étages ne seront modifiés que dans le cloisonnement. Les circulations verticales seront remises aux normes (escaliers + ascenseur). Un sanitaire d’étage sera ajouté en accompagnement des circulations verticales.

Les façades seront isolées par l’extérieur afin d’atteindre les performances thermiques demandées. Selon l’orientation, deux traitements de façades sont prévus :
– Au nord-est : Un bardage recouvre l’isolant. Le bardage reprend les trames de l’ossature béton existante qui se décline en jeux de trames et gammes de gris. Les menuiseries extérieures donnant sur le couloir sont réduites et se déclinent sur trois hauteurs : niveau bas petit enfant, niveau medium grand enfant et niveau haut adulte.
– Au sud-ouest : Les baies donnant sur les salles de classe sont conservées à l’identique de l’existant. Pour protéger des rayonnements directs du soleil, une structure composée de lames de bois plus ou moins ajourées complète la façade.

Halte-garderie :
Il s’agit du projet de réhabilitation de la halte garderie existante.
La restructuration de la halte garderie s’inscrit dans le cadre du projet ANRU. Un des axes majeur est la création d’un pôle d’équipements publics, impliquant des liaisons entre chacun d’eux.
Un cheminement piétonnier est envisagé entre les deux écoles, ainsi que des liaisons vers la future maison de quartier et la halte garderie.

Un accès pour le personnel et les enfants, donnant sur un parvis, sera crée au Nord-Est du bâtiment.
La halte garderie sera desservie par une place, au Nord du bâtiment.
Le bâtiment existant se développe sur un rez-de-chaussée.
Les travaux concernent la mise aux normes d’accessibilité et l’isolation du bâtiment.
Pour ce faire :
– Les travaux de cloisonnement sont prévus à l’intérieur.
– La façade reçoit une isolation extérieure avec un bardage rapporté.
– Les menuiseries extérieures sont rationalisées en supprimant celles qui ne sont pas nécessaires.
– La toiture existante est isolée et reçoit une sur toiture.

Le bardage sera composé de bois et de panneaux colorés identiques à l’école maternelle de manière à percevoir un « morceau » de l’école maternelle.

Maison de quartier :
Il s’agit du projet de construction d’une maison de quartier.

Le bâtiment s’implante sur la future place, point de rencontre principal du « centre-quartier ». La volonté architecturale a donc été de créer un signal fort, un objet sculptural, un repère urbain pour le quartier. La mise en place d’un porte à faux imposant, prouesse technique et symbole de protection qui forme un « bâtiment auvent » matérialise ce point de rencontre.

Les matériaux de façade reprennent la division en deux niveaux distincts :
– Au rez-de-chaussée des panneaux de résine gris foncés se déclinent en bardage et clôtures ajourées. Ce matériau est repris sur le socle de l’école primaire dans le but d’avoir une liaison visuelle entre les différents équipements.
– A l’étage, un « habillage » métallique propose une dentelle dont le motif est issu de la transformation graphique du plan du quartier.

Ce bâtiment se développe sur deux niveaux :
– Au rez-de-chaussée : côté rue d’Anjou se trouve l’entrée du futur bureau de poste ; côté écoles se trouve l’entrée de l’équipement sous le porte à faux. Deux bureaux et les locaux du personnel occupent ce niveau
-A l’étage : L’essentiel du programme se trouve à cet étage : trois petites salles polyvalentes avec leurs dépôts attenants et une grande salle avec terrasse.

Ecole maternelle/Boulodrome :

Le projet consiste en la démolition et reconstruction du boulodrome et de l’école maternelle.
Le projet de l’école maternelle et du boulodrome est conçu comme une entité unitaire, définissant une limite commune au sein de laquelle s’organisent les deux équipements et leurs espaces extérieurs respectifs.

L’école se situe en limite des axes piétons et voiture qui la bordent, sur les façades Nord, Est et Ouest.
Il s’agit d’un bâtiment en rez-de-chaussée. Il regroupe deux programmes : l’école maternelle et la PMI, articulés autour d’un patio central planté d’arbres de moyenne tige.
La cour de l’école bénéficie d’une bande plantée d’une profondeur de trois mètres en limite sud et, dans sa partie centrale, face à la sortie de l’école et dans la continuité des pistes extérieures de boules, d’un petit potager pédagogique. Trois arbres existants seront conservés, un saule pleureur, un cèdre et un marronnier.

Le boulodrome se situe dans l’angle Sud Est du site. Il est constitué d’une partie bâtie regroupant les pistes couvertes et le club house, et de ses aménagements extérieurs (pistes extérieures, plaine herbeuse, parvis du boulodrome).
Le boulodrome est constitué d’une structure poteaux poutres bois revêtu d’un bardage en lattis bois vertical. L’entrée du bâtiment est marquée par un espace en creux formant un petit préau couvert et entièrement revêtu de bardage de teinte orangée.
© Escudié Fermaut Architecture

Programme

Construction et Suivi de chantier

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

S.H.O.N : 9 454 m²

Coûts

5 622 975 €

Crédit photos

Laurent Dequick

Date de mise à jour

01/10/2013