L’opération s’insère dans un quartier dense de l’île de Nantes, qui a conservé des témoignages architecturaux et industriels de la fin du XIXe siècle et de toutes les époques du XXe.
« Le programme immobilier consiste en la réalisation de 37 logements partagés en locatif social et en accession libre, d’un rez-de-chaussée à usage d’activités et des aménagements extérieurs associés. Le projet s’implante selon un principe d’équerre à partir de laquelle se déploient plusieurs volumes aux hauteurs différenciées, du R+3 au R+7.
Les intentions urbaines liées à l’implantation et la volumétrie des constructions cherchent à éviter un effet de masse global au profit d’un jeu de gradations progressives en écho à l’environnement urbain.
Les façades sont traitées suivants deux registres de baies amples : une trame de larges fenêtres présentant des variations de dimensions suivant les types de pièces, des panneaux vitrés quasi continus présentant des inflexions au droit des balcons et associés à des panneaux de pâte de verre sombres.
La matérialité du projet est pensée pour trouver une résonance avec les différentes architectures domestiques qui composent le centre-ville de Nantes et l’île de Nantes.
Référence directe est faite aux immeubles de la Reconstruction du centre-ville, réalisés sous la direction de Michel Roux-Spitz, ainsi qu’au tissu faubourien de l’île de Nantes, par l’usage d’un enduit traditionnel à la chaux, de teinte sable soutenue.
Le projet déploie une variété typologique importante : logements en duplex en rez-de-chaussée avec accès privatifs, grands appartements en colocation, duplex inversés sur coursive. Des espaces communs en jardin ou terrasse plantée collective se développent au cœur de la construction. Une attention particulière est portée aux parcours vers chez soi, par des espaces sous porches, des couloirs éclairés naturellement. »
(Texte : DLW Architectes)

 

Approche environnementale :
  • Performance énergétique équivalente à la RT 2012, gain Bbio 9%
Programme

Construction de 37 logements dont 40 % locatif social et 60% accession libre, et un local d’activité en rez-de-chaussée sur la rue La Noue Bras de Fer, espaces partagés et cohabitat

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2019
Surface(s)
Logements : 2 531 m² SDP Surfaces commerciales : 240 m² SDP 2 350 m² SHAB
Coûts
4 709 509 € HT
Crédit photos
François DANTART
Distinction(s)
Lauréat ex aequo du prix CAUE de Loire-Atlantique à Aperçus 2021, Prix départemental d’architecture, d’urbanisme et d’aménagement de Loire-Atlantique organisé par le CAUE de Loire-Atlantique
Réalisation mise à jour
février 2023
debug, no arrray