La DRAC Bourgogne occupe deux hôtels particuliers contigus du centre-ville de Dijon. Cet ensemble est classé Monument Historique depuis 1995.
L’opération de restructuration, qui a été menée dans un cadre budgétaire relativement contraint, répond aux besoins et objectifs suivants :
– Faciliter la mise en place du nouveau projet de service de la DRAC qui prévoit notamment une plus grande transversalité dans les fonctions administratives ;
– Répondre aux nouvelles normes de la politique immobilière de l’Etat en matière de surface utile par poste de travail ;
– Adapter le bâtiment à l’importante réduction des surfaces disponibles ; cette diminution est consécutive à la cession d’une partie de l’édifice et à l’affectation partielle d’une de ses ailes à un autre service de l’Etat ;
– Dans la mesure du possible, satisfaire la réglementation relative à l’accessibilité des personnes à mobilité réduite et celle concernant la sécurité.

Plusieurs principes ont guidé notre travail :
– Le respect et la mise en valeur du patrimoine existant ;
– La lisibilité systématique des interventions et leur réversibilité, l’essentiel des aménagements relevant du domaine de la menuiserie ;
– La recherche d’une autonomie fonctionnelle des deux hôtels particuliers qui n’entrave pas leur avenir et leur permettent, si nécessaire, d’être à nouveau séparés ;
– Enfin, la recherche d’une nouvelle unité architecturale rompant avec l’isolement spatial qui caractérisait la majorité des espaces et des services.

Programme

Création de nouvelles liaisons verticales et horizontales, réaménagement de bureaux.

Types de réalisation
Année de réalisation
2014
Surface(s)
1 421 m²
Coûts
1 953 528 € HT
Crédit photos
Luc Boegly
Réalisation mise à jour / donnée
novembre 2022