Ecole de management en structure bois

183 Avenue Jean Lolive, 93500 Pantin

OBS-511

“Le mot du maître d’oeuvre”

Un projet de suture urbaine, îlot-rotule de la ville vers le canal

Porte d’entrée du nouveau quartier du Port, l’école s’organise en deux entités – espaces pédagogiques et administration – organisées autour d’un vide central reprenant la typologie des passages des îlots voisins qui relient le faubourg et le canal. Cette faille est un espace de respiration dans le tissu dense de l’îlot, un nouveau passage concrétisant un élan de la ville vers le canal mais aussi un lieu de circulation et de croisements privilégié entre les deux bâtiments constituant la nouvelle école. Un amphithéâtre accessible par des emmarchements prend place sous le jardin au nord.

En s’adressant au faubourg et en s’ouvrant vers le canal et le nouveau quartier du Port, le projet assume son rôle de rotule urbaine. En façade, la trame très réglée des poteaux découpe de généreux vitrages qui assurent un confort de travail pour les salles de classe baignées de lumière naturelle. Dans une continuité visuelle, le volume du rez-de-chaussée en double hauteur répond à la façade du bâtiment voisin. Transparent, il libère des percées visuelles et, par sa programmation, participe à la qualité urbaine et à l’animation de l’espace public.

Une structure bois optimisée pour des typologies réversibles

L’école est entièrement conçue en structure poteaux-poutres en bois CLT. Nous proposons de laisser la structure apparente pour mettre en œuvre le moins de parements possible et profiter des qualités du bois en termes d’ambiances intérieures.

Ce projet est le premier chantier de référence du nouveau système innovant de plancher préfabriqué nervuré Azurtec/Placo, résultat d’un partenariat entre Mathis Construction Bois, Placo et Saint-Gobain. Ce système de plancher en bois lamellé-collé permet de grandes portées (7 mètres) sans structure secondaire. Il intègre un écran thermique et un traitement acoustique, libérant le plafond des contraintes de protection et limitant l’épaisseur du complexe plancher/plafond. Associé à une isolation thermique par l’extérieur, ce choix permet de valoriser la structure en laissant le bois apparent dans les espaces intérieurs, tout en limitant les charges et en minimisant les nuisances lors du chantier.

Grâce à cette structure optimisée et au positionnement des noyaux de circulation au centre des bâtiments, le projet s’inscrit dans une possible évolutivité. Nous proposons donc des typologies d’espaces entièrement réversibles, depuis l’échelle d’un étage, jusqu’à la salle de classe. Les plateaux sont libérés de toute contrainte structurelle et les réseaux laissés apparents facilitent tout réaménagement futur.

Redonner une liberté d’usage aux étudiants

Pensé comme un outil pédagogique, le bâtiment offre aux étudiants des espaces spécifiques pour accompagner leur parcours de vie, tout en favorisant les liens sociaux dans et hors l’école. Il nous tient à cœur de proposer un cadre chaleureux et flexible, appropriable par les étudiants, professeurs et personnels administratifs.

Les parcours fertilisent les lieux car ils sont l’occasion d’échanges et d’usages informels propre au monde étudiant et participent de l’esprit innovant d’une école supérieure. C’est pourquoi nous accordons tant d’importance aux circulations. En reliant les deux bâtiments sur l’ensemble de leur hauteur, les passerelles extérieures largement dimensionnées deviennent de véritables lieux de rencontres entre personnel administratif, enseignants et étudiants. Dans l’école, les salles de classe sont articulées autour d’une circulation large et flexible pensée comme un tiers-lieu de la vie étudiante, offrant des espaces de travail, de réunion et de partage informels. Nous insistons sur l’idée de valoriser des usages spontanés : il faut offrir aux étudiants un sentiment de permissivité pour stimuler leur créativité et leur autonomie dans l’utilisation des espaces.

Enfin, l’attention portée à l’intégration de surfaces végétalisées en trois dimensions – sol, mur, toiture – garantit le confort et la qualité de vie des usagers, mais aussi l’inscription du bâtiment dans un dessein écologique plus large. Dans la faille, nous imaginons une composition végétale spécifique qui participe à la gestion des eaux pluviales et à la création d’un îlot de fraîcheur. Sur la toiture de l’école, les éléments techniques sont réduits au maximum pour accueillir une terrasse événementielle et un grand jardin. Ce cadre végétal privilégié accueille une biodiversité locale et préservée, tout en offrant des vues spectaculaires sur le canal, Pantin et ses environs.

Programme

Hall, cafétéria, bibliothèque, salles de classe, administration, salles de projet, amphithéâtre, Wellness Center.

Certification : E3C1, Label BiodiverCity

Maître(s) d'ouvrage(s)
Année de réalisation
2023
Surface(s)
6000 m²
Coûts
24 000 000 € HT
Crédit photos
Camille Gharbi
Réalisation mise à jour
avril 2024
Array
(
    [lat] => 48.8955057
    [lng] => 2.426219
    [zoom] => 15
    [markers] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [label] => Avenue Jean Lolive, 93500 Pantin, France Île-de-France
                    [default_label] => Avenue Jean Lolive, 93500 Pantin, France Île-de-France
                    [lat] => 48.8954989
                    [lng] => 2.4262138
                    [geocode] => Array
                        (
                        )

                    [uuid] => marker_662fa98514bf1
                )

        )

    [address] => Avenue Jean Lolive, 93500 Pantin, France Île-de-France
    [layers] => Array
        (
            [0] => OpenStreetMap.Mapnik
        )

    [version] => 1.5.6
)