Ecole élémentaire Germain Fraisse - Bourg-les-valence

26500 Bourg-les-valence

Comment réaliser une école de 10 classes dont une partie sera construite tandis que l’autre devra réutiliser six modules préfabriqués déjà achetés par la commune pour faire face à l’urgence de l’augmentation de ses effectifs scolaires ? Le défi lancé aux architectes était de taille. Il a été relevé. L’école présente aujourd’hui « un seul visage » grâce au soin porté à la partie neuve et à l’implication de l’équipe de maîtrise d’oeuvre dans la conception architecturale et thermique des modulaires.
L’organisation générale des lieux traduit cette volonté d’optimiser l’installation des modulaires : les surfaces à construire sont regroupées en un seul bâtiment sur deux niveaux, indépendant structurellement des éléments préfabriqués réunis en un ensemble de plain-pied. A l’articulation des deux volumes, une rue intérieure dessert la totalité des locaux et permet une connexion directe du parvis d’accueil vers les cours.
Sur la partie neuve, l’étage dessine deux porte-à-faux : au-dessus du parvis d’accueil, et à l’autre extrémité du bâtiment au-dessus du préau. Ils sont traités grâce à des poutres allèges insérées dans la structure. De larges portiques en lamellé collé soutiennent le préau et
le toit et évoquent les structures métalliques des hangars industriels autrefois présents sur le site. La volonté du maître d’ouvrage d’utiliser le bois et les délais demandés, très courts, ont orienté le choix structurel vers des panneaux de bois massif (type KLH). Un bardage vertical à claire-voie, en douglas, habille les façades de l’étage et celles des modulaires, homogénéisant l’ensemble. Des touches colorées marquent des espaces spécifiques : salle d’activité, bureau de la directrice à l’entrée, rangements intermodulaires. A l’intérieur, les architectes ont laissé apparent le KLH dans les murs, cloisons et sols, ce qui limite les coûts, contribue à l’ambiance chaleureuse des lieux et participe à une volonté de faire du bâtiment lui-même un « acteur pédagogique ». La générosité des espaces de circulation, la porosité visuelle créée entre les espaces (lucarnes colorées des classes, patios), la salle ouverte à la population, les clôtures discrètes, les espaces intimes ménagés dans la cour… participent de cette même volonté de favoriser les échanges et de responsabiliser les enfants. Le bâtiment répond au niveau BBC avec deux chaudières bois granulés et un rafraîchissement sur nappe, l’isolation est en laine de bois, les eaux pluviales sont gérées sur la parcelle (fossés, cuves) et les toits sont végétalisés.

Texte CAUE de la Drôme

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

Partie neuve : 815 m². Modulaires restructurés : 510 m².

Coûts

Coût total HT travaux sur bâtiment : 3 084 513 € (1 990 €/m²) dont : modulaires (510 m²) : 1 499 376 € (achat + 1re installation + déplacement + construction coursives + raccordement fluides) et construction neuve (815 m²) : 1 585 136 €. Coût total HT travaux sur cour et parvis : 187 874 € (54 €/m²)

Crédit photos

Sylvain Fourel modulaires Gecco SF®, NP®, CAUE de la Drôme

Date de mise à jour

15/06/2020