ÉCOLE MATERNELLE À SAINT-DENIS-LES-PONTS - SAINT-DENIS-LES-PONTS

Rue de la Bretache, 28200 SAINT-DENIS-LES-PONTS

Ce projet est issu d’un concours réalisé en 2008.
Situé dans un quartier récent, entre pavillons et grandes surfaces commerciales, sur un terrain jouxtant celui de l’école primaire, il privilégie une insertion sans heurt dans son environnement par son échelle et sa volumétrie.
Implanté en retrait, perpendiculairement à la rue, le volume de la salle de motricité signale l’équipement depuis l’espace public.

Judicieusement positionnée à proximité de l’école primaire, au nord du terrain, la nouvelle école :
– assure calme et intimité aux espaces extérieurs (prairie et jardins) dédiés à la maternelle, séparés de la cour des primaires par le bâtiment ;
– bénéficie au mieux de l’orientation sud ;
– dégage un espace paysager généreux intégrant la prairie préexistante dont les arbres sont conservés, accueillant des jeux et les jardins pédagogiques vers lequel s’ouvrent les classes.

Les principes fonctionnels du bâtiment sont d’une grande simplicité. Un axe est-ouest de circulation, dans le prolongement du hall d’entrée, dessert au sud les classes, au nord les espaces de services et de repos (dortoir, locaux ATSEM et techniques) et permet aux enfants de se repérer aisément dans l’espace.
Depuis la rue, une allée mène à la cour et au préau qui protège également l’entrée des intempéries.
L’espace de circulation, généreusement dimensionné (largeur 3m) est éclairé naturellement par des baies s’ouvrant au nord. Il est animé par les transparences intérieures qui offrent des échappées visuelles entre les classes à travers de grands panneaux vitrés ou entre circulation et classes par les petites « fenêtres » ménagées dans les meubles-cloisons.

La volumétrie simple de la salle de motricité, son toit à deux pentes prolongé par un auvent à claires-voies protégeant une terrasse, son pignon largement vitré, ainsi que l’utilisation du bois et du zinc définissent un vocabulaire architectural qui caractérise l’équipement et que l’on retrouve pour les salles de classe.
Par son échelle et sa forme, cette architecture fait référence à la maison, facilitant son appropriation par les enfants.

Chaque classe est individualisée par son volume, facilitant le repérage.
De petits édicules en béton relient les volumes des classes, assurent le contreventement de la construction à ossature bois et accueillent des espaces servants (rangements, sanitaires).
Les pignons des classes, largement vitrés privilégient un éclairage naturel généreux. Ils s’ouvrent sur une terrasse et un jardin pédagogique (avec son cabanon) individuels, prolongement extérieur de chaque classe.

 Les matériaux (zinc, bois rétifié, enduit granuleux) sont choisis pour leur pérennité, leur facilité d’entretien, leur qualité tactile.
La conjugaison des  deux matériaux privilégiés : bois et zinc confèrent à l’école une coloration unitaire douce.
Utilisé en ossature, bardage et pour les clôtures des jardins, le bois fait référence à la cabane, thème cher aux jeunes enfants tandis que le zinc utilisé en couverture se prolonge en bardage extérieur tel une carapace.

Programme

École maternelle : 3 classes et leurs jardins pédagogiques en prolongement extérieur, bibliothèque, salle de motricité, salle de repos, salle ATSEM (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles), sanitaires et rangements.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

700m2 (shon)

Coûts

1 379 000 € HT (valeur juillet 2009)

Crédit photos

Agence Trouvé-Tchepelev © CAUE28

Date de mise à jour

09/12/2013