Ecole maternelle Les Lutins - Versailles

27 rue des Chantiers, 78000 Versailles

Le contexte de l’école maternelle

Située à proximité de la gare de Versailles Chantiers, l’école maternelle s’insère dans un tissu urbain dense et actif, entre la rue de Vergennes et l’église Sainte-Élisabeth de Hongrie, dont la forte présence est ici soulignée par des murs de clôtures.

 

Le rapport à la rue

L’extension de l’école reconstitue le front bâti de la rue de Vergennes, en prolongeant l’immeuble mitoyen et en masquant en partie son pignon. Sur cette rue passante, le rez-de-chaussée est traité comme un mur de clôture, dans la continuité de ceux de l’église, alors que le bâtiment s’ouvre sur le quartier et le paysage lointain, par une ouverture sur le pignon sud.

 

Le rapport au quartier

Le rapport au quartier s’opère principalement par le volume de l’étage.
Tel un signal urbain fort, une large ouverture met l’équipement en relation avec le paysage proche et lointain. Calée à l’angle, sur le pignon sud, cette large baie cadrée ouvre l’école sur le quartier, sur la perspective vers les Moulins de Versailles.

 

La relation avec l’école existante 

Le rez-de-chaussée s’inscrit dans l’emprise disponible et s’ouvre généreusement sur la cour de récréation. Une façade vitrée se trouve sous un large bandeau en brique. Elle est soulignée par un fin soubassement en brique accueillant un banc pour les enfants.

 

La volumétrie

Le volume de l’étage se détache de son socle par une longue bande vitrée. La façade en brique claire reprend la verticalité présente le long de la rue de Vergennes et s’y inscrit par quelques ouvertures ciblées et des brises soleils verticaux.

La configuration en gradin du volume du premier étage offre à la cour de récréation un ensoleillement maximal et dégage de nouveaux espaces à vivre; une terrasse prolonge les espaces de la salle de motricité et de la bibliothèque.

 

Les matériaux 

Le bâtiment crée du lien entre l’école existante en brique et les immeubles du quartier en pierre, par la mise en place d’une enveloppe naturelle sur ses deux façades.

Le bâtiment se pare d’une brique claire dont la proportion allongée accentue les aplats filants aux angles nets, seulement interrompus par des encadrements de baies métalliques laqués gris clair.

 

Concepteur(s) : Deslandes architecture (Alexia et Alexandre Deslandes architectes), Sibat BET TCE HQE économiste, Point d’Orgue acousticien

Programme

Extension et restructuration de l’école maternelle Les Lutins : 2 salles de classes, 1 salle de repos, 2 salles de motricité, bureau périscolaire, bibliothèque, salle des maîtres

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

574 m² (surface de l’extension), 1728 m2 (surface totale)

Coûts

1 873 000 € HT

Crédit photos

Alexia et Alexandre Deslandes

Date de mise à jour

09/03/2021