Ecole primaire

12 rue Bazin, 60880 Le Meux

L’école primaire du Meux se situe à la lisière du village, le long de la rue Bazin. Elle assure la continuité du bâti.
Le groupement scolaire est en forme de L et chaque volume assure une fonction bien définie. Deux ailes principales entourent la cour de récréation ouverte vers le village. Seuls deux bâtiments n’appartiennent pas à ce L : le restaurant scolaire et le logement de fonction. La cantine est isolée pour des raisons pratiques puisqu’elle est utilisée par les enfants de l’école maternelle. Les élèves peuvent ainsi accéder au restaurant scolaire par une sente piétonne sans bouleverser la vie de l’école primaire. La position de la cantine contribue à l’intimité d’une partie de la cour de récréation. Le logement de fonction est quant à lui situé à l’extérieur des bâtiments de l’école et bénéficie ainsi d’une certaine autonomie. Chaque aile de l’établissement scolaire répond à une fonction précise : dans la plus grande sont regroupés les lieux scolaires et dans la plus petite se situent les espaces administratifs et techniques. La petite aile de l’école est coupée en deux parties par le porche. A l’extrémité se situent les locaux techniques de l’école (chaufferie, local d’entretien, débarras). De l’autre côté, formant la liaison avec les lieux scolaires, se développent les locaux des professeurs des écoles : bureaux, salles de réunion et de repos. Dans l’aile la plus allongée du bâtiment, les 7 salles de classe alternent avec les 4 ateliers. De l’autre côté de la circulation qui dessert les classes se situent les 2 sanitaires, les 2 patios et la salle plurivalente. Le plan fonctionne comme une symétrie centrale axée sur la salle plurivalente, avec les sanitaires aux deux extrémités puis les patios qui permettent un lieu de transition entre les classes et la salle de récréation. L’école primaire décline un vocabulaire architectural qui rappelle celui des fermes voisines : corps de bâtiment allongés, pignons de brique, porche, pigeonnier… Les élévations extérieures sont en briques, les murs intérieurs en parpaings colorés. L’élévation extérieure correspondant aux salles de classe est ainsi traitée en briques. Chaque salle de classe dispose d’un pignon en brique perpendiculaire au mur, ce qui offre l’impression de « petites maisons accolées » et répond à l’architecture du village. L’élévation des salles de classes tournées vers la cour est teinte en bleu. Toutes les menuiseries sont rouges et participent ainsi à l’atmosphère très colorée de la cour. La salle plurivalente prend la forme d’un pigeonnier bleu de base octogonale. C’est le seul bâtiment disposant d’un étage, ce qui lui permet de contribuer à la silhouette de l’école. Sur son élévation a été placée une grande horloge percée de fenêtres. Les enfants entrent à l’école en passant sous un porche, dont le châssis bois est apparent. Tous ces éléments (porche, pigeonnier, horloge) font ressembler l’école à un petit village. La cour de récréation en serait la « placette » selon l’architecte.
Info visites : L’école est visible depuis l’espace public.

Programme

Intérêt du projet : Sécurisation des abords par la création d’un cheminement piéton.

Référence au vocabulaire architectural de la ferme (pigeonnier, porche, implantation de bâtiment en limite de parcelle) et utilisation partielle de la brique.

Ferme à l’échelle de l’enfant (volumes, couleurs de la brique et des enduits).

Année de réalisation
1996
Surface(s)
1575 m² SHON
Coûts
990 000 €
Crédit photos
EHW architecture / CAUE60
Réalisation mise à jour
septembre 2022
debug, no arrray