Ecole René Cassin - Bouloire

4 rue Montreul , 72440 Bouloire Bouloire

Pour redonner de la cohérence au groupe scolaire, le projet redéfinit les limites de l’établissement et requalifie les liaisons entre les différents bâtiments, à l’ombre et à l’abri de la pluie.
L’extension de l’école élémentaire offre une nouvelle façade principale à l’école, mise en valeur par un porche d’entrée en porte-à-faux et une enseigne métallique monumentale qui identifie l’équipement depuis l’espace public.
La nouvelle construction vient fermer la cour de récréation, agrandie et sécurisée.
Un préau composé d’une structure métallique légère ondule dans toute la cour pour relier les différents bâtiments. Il s’élargit en deux points pour accueillir les espaces de récréation couverts et indépendants des élémentaires et des maternelles.
Afin de donner une nouvelle identité plus contemporaine au site, l’ensemble des façades créées présente la même écriture architecturale : la façade sud de l’élémentaire, la nouvelle cuisine et la classe maternelle sont construites en ossature bois et bardage châtaigner.
Côté cour, la façade nord de l’école élémentaire se compose d’une serre bioclimatique adossée aux salles de classes.
Transparente et épurée, elle améliore la performance thermique du bâtiment.
En hiver, il offre à moindre coût un espace de circulation protégé et tempéré naturellement, à la fois renfort d’isolation des classes et espace tampon abritant les vestiaires des élèves.
En été, elle est ventilée en toiture et en façade, s’ouvrant largement sur la cour de récréation.
Toutes les salles de classes bénéficient d’une double orientation et d’un éclairement naturel maximal. La façade donnant sur l’espace public est protégée de la vue et du soleil par un bardage bois ajouré. (Texte : Scheubel et Genty)

Le coup d’oeil du CAUE :

L’école René Cassin, c’est un peu comme un bâtiment conçu selon deux faces, comme le symbole du Yin et du Yang… Depuis l’espace public, le bâtiment laisse apparaître une architecture monobloc et opaque. Pourtant, une lecture plus attentive permet de discerner, dans les interstices du bardage à claire voie façon moucharabieh, des volumes de hauteurs différentes en arrière plan. L’emploi du bardage vertical vient unifier ces différents volumes et ainsi affirmer la linéarité du bâtiment, en réponse à l’alignement d’arbres présent sur l’espace de stationnement qui fait face. Cette façade arbore fièrement dans toute sa longueur le nom de l’école en lettres XXL, soulignant ainsi l’effet cinétique du bardage.
La façade opposée donnant sur la cour de récréation présente également une unicité mais dans une configuration inverse où l’opacité a laissé place à une totale transparence. Une galerie tout de verre joue un rôle thermique de serre, espace tampon non chauffé mais aux atouts énergétiques indéniables, et un rôle fonctionnel abritant l’espace de circulation menant aux classes et protégeant ainsi les vêtements des enfants accrochés aux patères.

Programme

Restructuration et extension du groupe scolaire : construction de 4 classes élémentaires, + 1 classe maternelle, + 2 préaux, agrandissement de la cuisine scolaire et restructuration de la maternelle.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

1062 m2 restructurés + 160 m2 extension + 470 m2 construction neuve

Coûts

1 473 000 euros (HT)

Crédit photos

© Jean-François Mollière, Photographe

Date de mise à jour

22/10/2020