Implanté dans un tissu pavillonnaire, sur une réserve foncière conservée de longue date par la commune pour la construction d’une maison de retraite, l’EHPAD se glisse dans le repli du terrain, en léger retrait par rapport à la route située au sud.
Le bâtiment est composé de deux ailes orientées nord/sud et reliées au nord par un espace de circulation et au sud par la vaste salle polyvalente. Ces deux espaces sont entièrement vitrés et laissent voir, par transparence, le patio extérieur des résidents, situé au creux du bâtiment.
La salle polyvalente est le premier espace que l’on voit depuis la rue. Elle est surmontée d’une terrasse qui sert de circulation aux beaux jours. Cette terrasse plantée est agrémentée de bancs auxquels il est prévu d’apporter des dossiers pour en améliorer le confort.
L’établissement est composé de quatre petites unités de 20 à 25 lits.
Chaque unité est scindée en deux par de petits espaces de vie et une salle de restauration, minimisant ainsi les longues enfilades de couloirs.
L’aile ouest est composée des services administratifs et d’une unité de 20 lits en rez-de-chaussée et d’une unité de 25 lits à l’étage.
L’aile est accueille une unité sécurisée de 12 lits et 8 places en accueil de jour, pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, et à l’étage, la seconde unité de 25 lits pour personnes âgées dépendantes.
Dans l’unité Alzheimer de 12 lits, la salle de vie et de restauration est située à l’extrémité nord du bâtiment. Elle est composée d’un bloc central, la cuisine pédagogique, et permet aux résidents de déambuler autour. Cette salle s’ouvre sur un espace extérieur clos agrémenté d’une déambulation.
Toutes les chambres situées à l’est du bâtiment ont une vue sur le clocher tord de Mervans, à la fois repère de la vie du village et élément patrimonial de qualité.
Les fenêtres sont toute hauteur, permettant un éclairage naturel important. Cependant, elles se bloquent en position entrebâillée afin de limiter les risques.
L’espace de vie de l’unité de 20 lits, au rez-de-chaussée, s’ouvre à la fois à l’est, sur le patio extérieur ceint des autres bâtiments, et à l’ouest, sur un cheminement extérieur. Ainsi les résidents peuvent profiter d’espaces extérieurs facilement accessibles et très proches de leurs espaces de vie quotidiens. Certains sont directement reliés à des rues piétonnes aménagées par la commune permettant d’accéder rapidement au coeur du village.
Les espaces publics (placette située au nord du bâtiment et servant de parking pour le personnel, cheminements extérieurs…) sont communaux, excepté le petit parking situé sur l’avant du bâtiment et recouvert de dalles-gazon.
Certaines toitures sont végétalisées et visibles depuis les terrasses. Elles offrent des espaces verts même en étage. Les toitures, pour la plupart en zinc à faible pente, supportent les panneaux solaires permettant de couvrir 50 % des besoins en eau chaude sanitaire.
Lors de la réflexion HQE, les concepteurs et la maîtrise d’ouvrage ont décidé, entre autres, de mettre en place : une orientation optimisée avec des occultations extérieures généralisées pour éviter les surchauffes estivales, une isolation thermique renforcée, des matériaux de façade pérennes sans entretien, une chaudière bois, un puits canadien couplé à une ventilation double-flux, des éclairages à faible consommation d’énergie, une cuve de récupération d’eau de pluie pour les usages extérieurs.

Programme

80 lits permanents dont 12 pour
personnes atteintes de la maladie
d’Alzheimer
2 lits d’hébergement temporaire
8 places d’accueil de jour
Locaux administratifs (bureaux,
accueil…)
Locaux d’animation (salles d’activités,
salle polyvalente, salon de coiffure…)
Locaux de restauration
Locaux de services (maintenance,
locaux du personnel)

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

4 852 m2 SHON

Coûts

10 400 000 € HT

Documents

Crédit photos

CAUE 71

Date de mise à jour

01/10/2021