Espace culturel et associatif « Les 3 îles » - Indre

5 rue des Chaintres, 44610 Indre

Présenté lors de la Semaine de l’Architecture 2015 du CAUE 44.

Le site
Le site retenu pour la construction de la nouvelle salle de convivialité se trouve à la rencontre des deux principales îles qui formèrent jadis le territoire de la commune indraise, sur la rive nord de la Loire : Basse-Indre et Haute-Indre (Indret, 3ème île appartenant à cette commune, se situe sur la rive sud). Cette frange de la commune, encore marquée il y a peu par l’activité industrielle, est en pleine reconversion : déconstruction du site industriel de la Soferti, création d’un îlot d’habitat en rive de Loire.

Implantation
Implantée au bout de la rue des Chaintres, la salle de convivialité doit offrir une nouvelle dignité à ce paysage durablement marqué par la zone artisanale des Savonnières. Le terrain affecté au projet est en promontoire sur un grand paysage, marqué à la fois par des haies bocagères et une végétation de zone humide, celle d’une île…
L’idée génératrice du projet est de créer une architecture douce, qui vienne se caler sur la rive est du site, en regard du grand paysage au nord-est. Ainsi posé sur cette rive, le nouvel équipement bénéficie d’une exposition sud et ouest, tout en apparaissant élégamment à travers les arbres d’alignement de la rue Joseph Tahet.
La salle de convivialité est accessible depuis cette rue, par un cheminement doux réservé aux cyclistes, aux piétons et aux passagers du bus dont l’arrêt est proche. Pour les automobilistes, elle est accessible depuis la rue des Chaintres.
La topographie du site est remodelée pour redescendre doucement vers le paysage naturel. Une noue en creux détache une île, en surplomb sur le paysage à l’angle nord-est. L’écriture architecturale se doit de révéler la convivialité intérieure du nouvel équipement. Dès la rue Joseph Tahet, la personnalité et la générosité de la salle de convivialité s’expriment.

Architecture
Le volume de béton, nécessaire aux fonctions abritées, est finement ciselé d’un motif floral en creux évoquant les belles étoffes des jours de fêtes. Revêtu d’une couverture végétalisée, la salle de convivialité restitue ici la surface qu’elle a empruntée au sol. Volume sculpté et béton matricé lui confèrent son statut d’équipement public dans le paysage du quartier.

A l’intérieur, le volume de la salle de convivialité, complété de ses deux alcôves, est sculpté pour cadrer des vues sur le paysage, aller chercher la lumière ou s’en protéger, créer des ambiances contrastées, mais toujours chaleureuses, offrant une multiplicité de convivialités possibles.

Démarche environnementale
– Bâtiment Basse Consommation
– enveloppe béton avec isolation renforcée + couverture végétalisée = suppression des ponts thermiques et très forte inertie interne
– relation harmonieuse avec l’environnement, ouverture au grand paysage du bocage et des zones inondables
– compacité du plan et des volumes
– accessibilité des équipements
– éclairage naturel par multiples orientations dont shed en toiture
– éclairage artificiel basse consommation
– couverture végétalisée (gestion des EP et confort thermique d’été)
– optimisation des consommations énergétiques (pompe à chaleur), centrale de ventilation double flux
– qualité acoustique des espaces intérieurs et protection extérieure

(texte : d’après notice architecturale des architectes)

http://www.atelierdelamaisonrouge.com/

Programme

Espace culturel et associatif de convivialité : hall / accueil – billetterie / bar – exposition / grande salle 500 m2 / office traiteur / rangement matériels / loges / terrasse 100 m2 / aménagements extérieurs et stationnements 150 places

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

1062 m2

Coûts

1 900 000 € (HT) (bâtiment) / 393 000 € (HT) (espaces extérieurs)

Documents

Crédit photos

© Atelier de la Maison Rouge

Date de mise à jour

07/06/2016