Le projet se développe au cœur de Bourg en Bresse au sein de l’ancien asile d’aliénées de Sainte Madeleine en cours de réhabilitation par le département de l’Ain et par la ville. Le pôle d’animation prend place dans les anciens bâtiments des Glycines et de la Pharmacie ouvert sur le nouveau parc public de la Madeleine, amené à devenir un point d’intensité paysagère pour la ville.

Le but est de tisser de nouveaux liens avec l’environnement proche en y intégrant de nouveaux usages sociaux et urbains et des activités ouvertes sur la ville.

Les architectes proposent un aménagement réfléchit qui vise à libérer les espaces en rez-de-chaussée, pour proposer une lecture plus claire de ces espaces, et faire ressortir les encadrements des baies cintrés en pierres qui sont caractéristiques de ces bâtiments (ancien garage à voitures hippomobiles).

Leur proposition est d’installer un dialogue entre le Nord et le Sud du bâtiment : au Sud, se trouve l’accueil du public ouvert sur le parc, tandis qu’au Nord s’ouvrent une cour et un préau sur le quartier voisin.

Le parti pris du projet est de valoriser le patrimoine bâti méconnu des burgiens, et d’ouvrir l’édifice sur la ville et le parc. Des éléments bâtis en front de rue et en façade ont été démolis pour apporter plus de lumière naturelle au bâtiment historique, et les façades sobres, en pierre, révèlent ainsi les caractéristiques constructives du bâtiment. L’ensemble des circulations verticales intérieurs et des accès ont été repensés pour permettre une facilité d’usage.

Documents
Programme

Espaces d’animation sociale

Concepteur(s)
Maître(s) d'ouvrage(s)
Année de réalisation
2022
Surface(s)
2063
Coûts
2500000
Crédit photos
© SILT / © Kevin Dolmaire
Réalisation mise à jour / donnée
octobre 2022