Esplanade du Gros Caillou, Lyon 1er et 4e (69) - LYON 1ER - LYON 4E

Boulevard de la Croix-Rousse, 69004 LYON 1ER

Point de vue privilégié sur la ville, le Bugey et les Alpes, le site du Gros Caillou est longtemps resté délaissé et coupé du boulevard de la Croix-Rousse. Sans usage ni véritable lien avec son environnement, enclavé, il constitue pourtant l’articulation formelle entre les pentes et le plateau. La frange est du boulevard de la Croix Rousse et le Gros Caillou ont été déplacés afin de repositionner la rupture de pente au niveau de la montée Saint-Sébastien, à partir de l’angle formé par le front bâti. Ce front discontinu est souligné par un épaulement constitué de rampes, d’escaliers et de paliers. Le triangle créé historiquement par les remparts retrouve une forme plus lisible, avec un barycentre pointé symboliquement par le Gros Caillou. Le profil en long, ainsi modifié, permet d’adoucir la pente générale du jardin. Cette topographie, rectifiée sans brutalité, favorise la création de cheminements transversaux, ainsi que l’aménagement d’un jardin public par l’insertion de terrasses et de gradins. L’accessibilité au site et au boulevard est désormais rendue possible depuis tous les points cardinaux. Les soutènements ou éléments architecturaux sont discrets, au profit d’une pente douce qui s’étire jusqu’à la place Bellevue. Ils soulignent une direction, un croisement, un changement de pente. La balme paysagée a été appréhendée et reconstituée globalement, du Gros Caillou au Fort Laurent, jusqu’au cours d’Herbouville, dans une continuité végétale, inscrite dans la trace des remparts originels. Le point de vue sur la ville est valorisé par des gradins discontinus simplement posés sur la pente enherbée. Les arbres ont été conservés ou replantés de part et d’autre, le long des rampes et des escaliers. La modification de la pente, la hiérarchisation des zones plantées, la plus grande surface accordée aux pelouses, aux terrasses dallées, aux jeux d’enfants dessinent un jardin réapproprié au cœur de la Croix Rousse, à destination des habitants du plateau. Complémentaire de ce jardin, l’esplanade piétonne créée sur le boulevard constitue à la fois un lieu de déambulation, de détente et de jeu. L’esplanade ouverte doit permettre une diversité d’usages et de pratiques. D’Est en Ouest, on passe du belvédère proprement dit (le Gros Caillou) à une large clairière ouverte, puis à un square arboré qui crée un filtre, une transition végétale et visuelle, entre le boulevard urbain et l’esplanade. Cette prairie, réalisée par un gazon renforcé, deviendra le support de manifestations qui pourront, en fonction de leurs besoins ou contraintes, s’implanter soit sur l’herbe soit sur la partie en dalles de pierre, en occupant tout ou partie de l’espace.

Programme

Aménagement de l’esplanade du Gros Caillou

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

18 000 m2

Coûts

5 100 000 € (HT)

Crédit photos

AABD

Date de mise à jour

17/09/2009