Extension et réhabilitation de la mairie de Proville

13 place de la république, 59267 Proville

L’approche urbaine et paysagère L’étude de la place de la République, étendu à l’analyse du contexte de la commune de Proville a permis d’énoncer plusieurs postulats au démarrage du projet d’extension de la Maison Commune : _ « Fabriquer » un lieu citoyen, ouvert et visible sur l’espace public en tension entre la Maison Commune d’origine et une petite chapelle existante, aujourd’hui désacralisée. _ Imaginer une certaine « transparence » de l’activité municipale pour les citoyens et un bâtiment propice à l’invitation, et à l’accueil de la population. _ Proposer une extension en accord avec la topographie du site par une relation douce entre les abords plantés et les ogements voisins. _ Mettre en place un dispositif architectural respectant l’échelle du lieu et les contraintes écologiques liées au captage d’eau potable sous la Maison Commune actuelle. _L’approche architecturale et fonctionnelle Constats et ambitions Une mairie est un équipement symbolique, fort à l’échelle de la commune. C’est un lieu référent pour tout citoyen, un espace de dialogue et un repère géographique important dans une commune. C’est à la fois un lieu de rencontres, de décision, un lieu d’expériences, de débats et de vie (mariage, cérémonies). Le projet imaginé est à l’image de la commune, un bâtiment innovant et humble sans « exubérance» ni « complexités » inutiles, avec une attitude qui s’appuie sur l’acte de construire et sur des valeurs citoyennes et responsables. Pour cela, le projet s’appui sur trois paradigmes contemporains : _ Le respect du « patrimoine » : la chapelle, la maison commune originelle et son poilu lui faisant face. _ L’échelle du « paysage » très présent dans la commune, retranscris par les grandes ouvertures s’ouvrant vers lui. _ La symbolique « écologique » forte, visible et démonstrative dans son « écriture » mais contenue dans sa forme architecturale. _Le projet L’extension est constituée d’un rez-de-chaussée accessible au public et d’un étage, occupé par l’activité administrative de la mairie. Le positionnement des bureaux des élus et du personnel administratif permet de faciliter le fonctionnement des services en réduisant les déplacements quotidiens. Cette volumétrie permet de mettre en place une échelle juste avec le contexte et le bâtiment ancien de la mairie. L’unique étage est séparé et autonome de la Maison Commune (avantage structurel et gestion des flux public/privé plus lisible). Ainsi, l’extension qualifie et redonne une autonomie patrimoniale au bâtiment ancien avec le hall, volume en simple rez-de-chaussée qui tisse un lien entre l’ancien et le nouveau. L’ancienne Maison Commune est reconvertie en salle des cérémonies, un lieu de rencontre fort qui redonne vie au patrimoine Décalé et détaché du bâtiment historique, l’extension en étage vient chercher le public par la salle du conseil en débord sur l’entrée et forme un parvis couvert. Ouverte sur l’écrin végétal du jardin de la mairie (détruit mais en cours de reconstitution), la salle du conseil forme un signe fort pour l’équipement et la politique d’ouverture de la commune. Avec la volonté d’ancrer cette nouvelle construction dans le contexte typologique de Proville, le projet est un ensemble homogène avec une mono-matérialité en brique de couleur sombre. L’utilisation de la brique est une interprétation contemporaine des fermes et granges que l’on trouve au coeur de Proville tel l’ensemble sportif constitué derrière la mairie. Seuls les menuiseries en bois et les vitrages viennent rompre la masse de brique de la construction mais permettent de mettre en valeur les grandes ouvertures du bâtiment sur Proville.

© Hart Berteloot AAT

Nominé dans la catégorie © Réhabilitation/Extension Beffrois de la création 2016

Programme

Extension et réhabilitation de la mairie avec services administratifs, salle du conseil et salles des cérémonies

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2012
Coûts
900 000 € HT (2011)
Crédit photos
PM Rouxel, Pfut
Contact
Christian Dervaux, Mairie de Proville
Réalisation mise à jour / donnée
septembre 2022