Grange Debruyne : reconversion d’un bâtiment agricole - RONCHEROLLES SUR LE VIVIER

76160 RONCHEROLLES SUR LE VIVIER

Cette opération de réhabilitation et de changement d’affectation d’un ancien corps de ferme a été menée dans une démarche environnementale globale (HQE). Elle constitue plus largement un projet d’aménagement, en créant une liaison entre le parc, le centre bourg, l’école et la bibliothèque. Afin de conserver au mieux l’esprit du bâtiment, les façades qui ne pouvaient être conservées ont été reconstruites dans le même langage architectural en utilisant les matériaux traditionnels, briques et silex. Les extensions et surélévations sont traitées de manière contemporaine ; coursives en bois à claire-voie, refends d’escalier en béton blanc.

 

Le programme consistait à créer des équipements communaux en rez de chaussée, des logements à l’étage et une halle de marché. Le corps central du bâtiment accueille une grande salle de réunion tandis que l’extrémité sud est occupée par deux salles de classes. A l’étage, trois logements de type T3 ont été réalisés.

 

création d’une halle de marché ou d’animations

 

La halle de marché est ouverte sur trois côtés servant à la fois de lieu d’activités ponctuelles mais également d’espace d’attente protégé pour les parents à la sortie de l’école. Elle fait la liaison entre le parc, le centre bourg, l’école et la bibliothèque.

L’ensemble du rez de chaussée est desservi par une circulation piétonne couverte, longeant le bâtiment côté parc.

 

trois logements aidés

 

A l’étage, chaque logement dispose d’un escalier privatif donnant sur une coursive et d’une terrasse privative sans vis-à-vis.

Les trois logements sont traversants ; la vue orientée vers le parc et les paysages environnants a été privilégiée pour les pièces de vie.

 

respect de l’existant : matériaux et hirondelles

 

Afin de conserver au mieux l’esprit du bâtiment, les façades ne pouvant être conservées pour des raisons de solidité ont été reconstruites dans le même langage architectural avec les matériaux d’origine (briques et silex).

Une partie de l’étage a été rehaussée en ossature bois montée sur la maçonnerie afin d’offrir aux logements un volume confortable et lumineux. Un bardage à clins bois a été utilisé pour l’étage, les garde-corps de la coursive et des escaliers sont en bois exotique dans le but d’apporter au bâtiment une touche contemporaine et de réécrire le langage de la halle de marché. Le métal se retrouve dans les poteaux, les escaliers ainsi que les menuiseries.

La partie Sud de la grange était occupée par une charreterie servant d’habitat aux hirondelles. Afin de minimiser l’impact causé par cette transformation du bâtiment, un solivage en bois non traité entouré d’une retombée en bois vient recréer l’esprit du plancher existant sur lequel étaient accrochés les nids. Une attention toute particulière a été portée sur le dispositif d’éclairage sur cette partie du bâtiment afin de ne pas occasionner une gêne pour les oiseaux. De la même manière le planning des travaux a été établi en fonction des dates de départ des hirondelles.

 

Programme

Réhabilitation-reconversion d’un bâtiment agricole en 3 logements aidés, salle municipale, 2 salles de classe, halle de marché

 

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

788 m² SHON

Coûts

Coût travaux 1,07 M€ HT

Crédit photos

C.A.U.E 76

Date de mise à jour

01/07/2020