Groupe scolaire GEORGES-WALLERS

Quartier du Mont des Bruyères et de la Croisette s,

Situé en périphérie du centre ville de Saint-Amand-les-Eaux, le terrain dédié au futur groupe scolaire joue un rôle d’articulation urbaine entre les quartiers du Mont-des-Bruyères et de la Croisette. Le projet prévoit la création de 5 classes élémentaires, 4 classes maternelles et ses dortoirs, une garderie, un restaurant scolaire, un pôle administratif avec une salle informatique ainsi qu’une salle polyvalente. Le bâtiment en ossature bois se développe de plain pied et l’idée générale du projet réside dans son implantation stratégique sur le terrain. En effet l’école s’insère dans un environnement largement boisé qui participe au prolongement de la forêt au cœur de la ville. De part et d’autre de l’école on trouve des espaces publics largement plantés qui offrent au quartier un nouveau lieu de rencontres et de détente pour tous, une « école-paysage » La nature pénètre dans le projet et donne l’impression d’une école construite dans la forêt. L’ensemble de l’aménagement s’attache à favoriser la préservation et le développement de la bio diversité sur le site. Les toitures végétalisées participent également à l’intégration du bâtiment dans son environnement naturel. L’ensemble du groupe scolaire est inclus dans une « ceinture verte », constituée par une clôture qualitative en tubes métalliques colorés qui se fondent dans la nature. Cette enceinte rectangulaire franche vient cadrer l’école et ses limites, et marque le front bâti dans ce quartier à l’urbanisme très délié. Cette enceinte verte composée de tube de hauteurs variables, rythme les façades, et propose un camaïeu de couleurs vertes et bleues qui s’accorde avec l’ambiance végétale alentours.
Le volume formé par cette limite très structurée du groupe scolaire est découpé par une série de courbes, qui génèrent une diversité d’espaces extérieurs, et marquent un contraste entre l’enveloppe de l’école et son ambiance intérieure. Cette différence d’ambiance franche permet de créer une transition pour les enfants au moment de l’entrée et de la sortie de l’école, de créer un univers propre à l’établissement.
Les matériaux du projet ont été choisis pour leurs qualités esthétiques, mais aussi leur pérennité et leur capacité à s’intégrer de manière harmonieuse à l’environnement proche de l’école, tout en conférant au nouveau bâtiment l’image d’une architecture innovante et respectueuse de l’environnement. Un bardage en bois vertical peint en blanc compose le socle de l’enveloppe extérieure du bâtiment, lui donnant ainsi un aspect unitaire et dynamique grâce à sa mise en valeur par les courbes. Au dessus de 2m70, c’est un bardage en inox miroir qui chapote projet. Ce revêtement particulièrement lumineux, vient créer des jeux de reflet du ciel et du paysage environnant. De plus des touches de couleur viennent marquer l’entrée de l’école élémentaire ou encore le traitement de la clôture d’enceinte de l’école, et contribuent à l’animation des espaces névralgiques du groupe scolaire. Dans le but d’accueillir au mieux les enfants au sein de l’établissement, les différents accès ont été dissociés et sont facilement repérables depuis l’entrée principale et le parvis de dispersion.

Cette distinction permet d’éviter les effets de cohues notamment au moment des sorties de classes en fin de journée, mais aussi de favoriser l’autonomie des enfants en toute sécurité. Un large parvis piéton guide les utilisateurs vers l’entrée principale de l’école et de la salle polyvalente. Celui-ci est bordé par un dépose-minute sécurisé. A l’intérieur de l’enceinte, l’école maternelle et l’école élémentaire se développent dans deux ailes courbes distinctes. Chaque salle de classe dispose d’une orientation optimale, tournée vers la cour de récréation et son atmosphère calme et verdoyante. L’administration et la partie restauration viennent liaisonner ces deux zones d’enseignement. L’organisation interne de l’école est conduite par des lignes courbes, qui sont de véritables génératrices d’espaces, et qui animent circulations et espaces de vie. A l’intérieur du bâtiment le jeu des couleurs et de la lumière naturelle, ainsi que la création de vues dégagées, vont constituer une ambiance douce et calme, propice à l’environnement éducatif des enfants selon leur âge. Le projet favorise une interaction forte entre les espaces intérieurs et le paysage environnant grâce à la mise en place de fenêtres toute hauteur. La salle de restauration et la garderie sont ouvertes sur le patio, véritable jardin pédagogique.

Ce lieu plus intime situé au cœur du projet, accueille le potager qui servira de support d’enseignement. Les espaces de sanitaires des enfants disposent de lumière naturelle pour favoriser l’apprentissage de la propreté dans un cadre agréable. De plus ils sont accessibles à couvert, directement depuis les cours de récréation. Les espaces récréatifs extérieurs disposent de vues agréables vers le paysage, et rendent le temps de la récréation plus ludique Ces cours deviennent un terrain de découvertes et d’exploration pour l’enfant. Chacune d’elles est composée de secteurs distincts : un lieu ouvert pour se dépenser et courir, libre de tout obstacle ; des lieux plus intimes pour se reposer ou jouer au calme. Cet aménagement alterne le rythme des activités collectives ou individuelles, actives ou calmes. L’ensemble des aménagements intérieurs et extérieurs imaginés dans le projet est adapté à l’ergonomie des enfants et des adultes, et contribue à offrir à l’établissement un cadre de vie et de travail le plus agréable possible à tous ses usagers. Programme : 5 classes élémentaires, 4 classes maternelles et ses dortoirs, une garderie, un restaurant scolaire, un pôle administratif avec une salle informatique ainsi qu’une salle polyvalente
© AVANTPROPOS Architectes

Programme

Ecole maternelle, école primaire, restaurant scolaire et salle polyvalente

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

SDP = 2 900 m²

Coûts

5 600 k€

Crédit photos

Avantpropos Architectes; Vincent Plutniak

Date de mise à jour

02/09/2016