Groupe scolaire Olympe de Gouges - Gidy

Esplanade Olympe de Gouges, 45520 Gidy

Le nouveau groupe scolaire de Gidy est implanté à l’entrée du bourg nord, face au Gidium, le complexe culturel et sportif de la commune. En reprenant par un léger biais le positionnement de ce dernier par rapport à la route départementale, ses volumes composent un front bâti et concourent à l’aménagement de l’entrée de bourg tout en cadrant la perspective sur le clocher de l’église.

Organisé en L, l’ensemble scolaire accueille les quatre cents élèves de l’école maternelle et de l’école élémentaire. Il ouvre au sud sur les cours de récréation, toutes deux plantées d’arbres de hautes tiges, et donne à l’est sur le paysage agricole de la Beauce. Au nord, il est isolé des parcelles d’habitations voisines par un bassin d’orage paysager. Au sud, les espaces de stationnement et le parvis d’entrée sont desservis par une nouvelle voie, développée dans la profondeur du terrain. A l’avenir, celle-ci pourra être prolongée en direction des quartiers sud du village.

Développé sur deux niveaux (RdC et 1er étage), l’équipement participe à l’économie foncière de la commune tout en répondant au gabarit des bâtiments voisins.  Il se compose d’un bâtiment principal, orienté nord-sud, dans lequel sont abritées les salles de cours, et d’un volume disposé orthogonalement qui regroupe le préau et, dans son prolongement, le restaurant scolaire dont les larges baies ouvrent sur le village.

À chaque niveau, les espaces d’enseignement sont distribués de part et d’autre d’un vaste couloir central. Éclairés par de nombreuses ouvertures ménagées entre les volumes principaux, les espaces de distribution enchainent les halls, les lieux d’attente ou les salles d’activité en concourant à l’animation intérieure de l’école.

Réalisés en béton banché, les bâtiments sont isolés par l’extérieur et recouverts en façade d’un enduit à la chaux naturelle de teinte très claire. À l’intérieur, la puissance des murs porteurs, laissés brut de coffrage, se combine aux sols en béton ciré et s’oppose à la transparence des larges baies vitrées qui cadrent les vues. L’inertie du béton participe du confort thermique tant en été qu’en hiver.

Le soin particulier apporté aux détails constructifs a permis de traiter les rapports entre intérieur et extérieur, sans ruptures, et selon des effets de continuité spatiale. Ce langage sobre et épuré réinterprète l’aspect des grandes fermes de Beauce en soignant l’équilibre entre les pleins et les vides et en disposant la majorité des ouvertures côté cour conférant à l’ensemble unité et rigueur architecturale.

De fait, certaines classes profitent d’un accès direct sur l’extérieur tandis que les salles situées à l’étage s’ouvrent sur des terrasses privatives. Les vues donnent sur la plaine et le centre-bourg tout proche, créant ainsi un lien visuel avec l’environnement et l’identité du territoire communal.

Rôle du CAUE

Après avoir accompagné la collectivité dans sa réflexion sur le devenir de l’ancienne école, le CAUE du Loiret a mis en avant les enjeux urbains liés à la construction d’un nouvel équipement et à son inscription dans la trame urbaine. Parallèlement à la concertation engagée par la collectivité avec les enseignants et les parents d’élèves, le CAUE du Loiret a participé à la formulation des éléments de cahier des charges pour le recrutement d’un AMO programmiste auquel est revenu l’élaboration du programme de l’équipement et le lancement de la consultation des maîtres d’œuvre.

Programme

Complexe scolaire de 14 classes

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

2 734 m2 de bâtiments et 3 630 m2 d’espaces extérieurs

Coûts

5 900 000 euros (HT)

Crédit photos

CAUE du Loiret

Date de mise à jour

08/10/2019