Gymnase et plaine des sports – Châteauneuf-les-Martigues - Châteauneuf-les-Martigues

La Plaine des sports, 13220 Châteauneuf-les-Martigues

Le rapport au site/Le contexte :

Le projet du gymnase de la plaine des sports est situé à l’intersection de trois paysages : la plaine industrielle, la plaine agricole et la Camargue. Ce lieu complexe tisse le lien entre différentes histoires, économies et identités. S’ouvrant sur les paysages des collines et de l’étang, les ouvertures se limitent à des cadrages Nord et Sud dans les deux salles principales et les bureaux de l’administration.

« La plaine industrielle et marchande, est une force économique qui est venue renforcer l’activité agricole pourtant encore présente aux alentours du terrain. Les plaines agricoles tissent un paysage en patchwork, le relief minéral des collines plus au sud et le centre urbain de Châteauneuf. Au nord, le paysage est marqué par l’étang de Berre aux embruns salés et aux rives sauvages, ou poussent pelle mêle, cabanons de vacances bricolés, cahutes de chasseur et maisons de gardian. »

Le parti pris architectural :

L’équipement sportif s’inscrit dans un contexte local, porté par la volonté de révéler les qualités intrinsèques de ce territoire. Afin de permettre des rencontres et métissages entre le monde du sport et celui de la nature sauvage, l’espace public est réinventé. En accompagnement du gymnase sportif est aménagé un parking et un parvis pour qualifier les espaces libres bordant l’équipement.

La distribution des différents programmes de la plaine des sports génère des parcours et cheminements piétons qui font lien entre les équipements (terrains de sport, gymnase…) du lieu. L’architecture tisse des relations fortes avec l’identité du lieu : « les stades deviennent des prairies protégées par des haies de bocage, et les bâtiments sont couverts de toitures textiles comme des filets de protection ou des moustiquaires. ».  La salle de sport est basée sur l’image d’une grande ferme agricole, une « ferme à champion s’ouvrant sur le paysage naturel de Camargue. »

La matérialité :

Le projet est réalisé en béton coffré. À la manière d’une mise en œuvre artisanale, des planches de récupération en bois ont été assemblées, ce qui lui donne une empreinte de bois inégale et ancre le bâtiment dans son contexte : « le bâtiment semble ainsi s’être cristallisé dans la teinte des roches voisines ». L’entrée de « l’arène sportive » est marquée par une large palissade en clin aléatoire de pin du Nord. A l’intérieur du gymnase sportif, les murs sont réalisés dans des valeurs de gris proche du béton et renforcent l’idée d’un bâtiment sculpté dans la masse. Le traitement des murs des bureaux de l’administration, avec des parements en copeaux de bois et en paille compressée, renvoie au registre agricole du site.

 

(Crédit : texte CAUE 13, à partir d’extraits d’écrits de Rémy Marciano).

Programme

1ère tranche : Gymnase comprenant : salle multisport tribune 500 places, salle de gymnastique, salle de musculation, locaux annexes, logement gardien, aménagements extérieurs et paysagers du parking 400 places et du parvis.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

4 000 m2 SHON / Surface commune : 3 165 ha

Coûts

6 339 000 € TTC ; Espaces extérieurs : 1 914 000 € TTC

Crédit photos

© David Giancatarina

Date de mise à jour

31/08/2021