Halle d’essai des moteurs marins - Le Breuil

Allée des Bruyères, 71670 Le Breuil

Architecture du XXe en Saône-et-Loire

Implantée en dehors de la ville faute de place, l’usine Schneider du Breuil (en réalité à cheval sur les communes du Breuil, du Creusot et de Torcy) produisit notamment des munitions en grande quantité pendant la Grande Guerre. Le site est alors principalement composé de vastes ateliers de construction mécanique, d’une aciérie et de laminoirs. La fonderie d’acier, avec ses trois halles aux voûtes minces éclairées par des vastes verrières, est un exemple abouti de l’architecture usinière en béton armé – une première au Creusot. Assez altéré aujourd’hui, le bâtiment est une manifestation visible des progrès considérables alors autorisés par ce nouveau matériau, en particulier son faible coût et sa souplesse d’utilisation.

Actuellement entreprise industrielle Tarlets

Extrait du Guide d’architecture en Bourgogne 1893-2007- Éditions Picard –  2008

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

Non communiqué

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

CAUE 71

Date de mise à jour

28/10/2016