Hangar agricole en Bois (78) - Le Perray-en-Yvelines

78610 Le Perray-en-Yvelines

Contexte

C’est au cœur du site classé d’exception des Etangs et Rigoles dans la commune du Perray-en-Yvelines que la construction d’un hangar agricole a été réalisée, en bordure de l’étang Saint Hubert. La conception et la construction du hangar a fait l’objet d’une réflexion anticipée car le bâtiment devait respecter et s’intégrer avec soin dans ce site hautement protégé et singulier.
La relation entre le projet et le contexte environnant, bâti et naturel, devait être très équilibrée. De cette façon, le hangar ne perturbe nullement l’existant mais il y trouve sa place en affirmant son identité et sa présence.

Le défi pour les architectes a été de créer un bâtiment qui puisse durer techniquement, visuellement
et historiquement pour que le projet s’inscrive dans l’histoire du lieu.

L’étang Saint-Hubert fait partie du réseau d’étangs et rigoles créé par Louis XIV pour alimenter les grandes eaux de Versailles. À partir de 1666, d’importants travaux hydrauliques furent entrepris pour drainer le plateau de Rambouillet et créer ce réseau gravitaire jusqu’à Versailles. Le SMAGER, syndicat mixte d’aménagement et gestion des Etangs et Rigoles, a pour mission depuis 1982 de gérer ce réseau historique. La construction de ce hangar était indispensable à la poursuite de son activité.

Un hangar aux détails soignés

Le Hangar est constitué d’une ossature en pin avec un bardage vertical en Douglas. Les planches toute hauteur sur façade, sans jointures évitent les coulures et apportent un aspect soigné. La toiture en zinc finition quartz, présente une verrière à vitrage anti-reflet, afin de ne pas éblouir les oiseaux migrateurs. Disposée discrètement en retrait des pignons, la verrière joue un rôle important dans ce projet. En effet, elle permet un éclairage zénithal et apporte une ventilation naturelle nécessaire dans cette construction destinée à entreposer des véhicules agricoles.

L’aspect visuel du projet est porté principalement sur son intégration subtile dans le paysage. Les architectes ont gardé des proportions similaires au bâti déjà présent sur le site et se sont inspirés de l’horizontalité de l’étang Saint Hubert. Ils ont créé une harmonie entre bâti ancien et bâti contemporain, tout comme le dialogue entre la toiture horizontale et le paysage en arrière plan.

Le résultat d’un partage

Les architectes ont pu travailler directement avec les futurs utilisateurs. Cette méthode leur a permis de répondre formellement au besoins énoncés par les équipes techniques du SMAGER. Cette chance de partager avec les utilisateurs fut très bénéfique aux deux parties. Ainsi, les maîtres d’œuvre ont créé un bâtiment à la fois pratique et ergonomique, déterminé par des dimensions précises données par les utilisateurs.

Un chantier respectueux

Sensibles à l’impact environnemental que pouvait causer le chantier, les architectes ont choisi une construction de type « sèche ». Elle a commencé par les fondations établies par un techno-pieux (pieux à vis sans béton). Différentes parties ont, pour la plupart d’entre elles, été réalisées en amont du chantier et fabriquées en atelier. L’ossature bois et le bardage furent fabriqués par modules et assemblés sur place. Tout comme la toiture et la verrière constituée d’acier et verre gabarisé. Les longrines et les murets de béton sont également préfabriqués. Seul le sol a été coulé sur place sous forme de socle en béton, finition quartz avec durcisseur. L’extérieur du Hangar, est aménagé en parvis, est stabilisé compacté.

Cet ouvrage est représentatif d’un travail mené avec soin et attention. Il nous permet de lire dans sa globalité, un travail d’équipe et de partage porté sur chaque petit détail allant de la construction à son usage en passant par son insertion et le rapport au site.

Un accompagnement préalable par le CAUE 78

Le CAUE des Yvelines, dans un premier temps, a conduit des études pour vérifier la faisabilité du projet sur plusieurs sites. Il a engagé le dialogue avec l’ inspection des sites et les architectes des bâtiments de France. Le choix du site de Saint-Hubert a ensuite donné lieu à l’écriture d’un cahier des charges précis quant au soin à apporter au site, et à l’organisation de la sélection de l’architecte par procédure adaptée.

 

Programme

Equipement Agricole
Conception et réalisation d’un hangar agricole en bois+ Atelier mécanique+kitchenette, salle de réunion, Salle de bain et WC

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

terrain: 3 900 m2, hangar: 245 m2 SHOB

Coûts

410 818 €

Crédit photos

© CAUE 78

Date de mise à jour

07/10/2019