Hélistation de Chamonix Mont-Blanc. - Chamonix Mont-Blanc

74400 Chamonix Mont-Blanc

L’équipement initial devenu obsolète a fait l’objet d’une réflexion globale pour intégrer des espaces de services plus adaptés aux besoins, comme un second hangar et des locaux dédiés au Détachement Aérien de la Gendarmerie, auparavant implanté à Genève.

Les deux hangars réservés aux hélicoptères forment le corps central du bâtiment. Leurs deux grandes portes font face à l’aire de décollage. L’ancien hangar a été habillé et conservé pour être intégré au projet. Cette partie centrale est recouverte d’une toiture-terrasse végétalisée.

De part et d’autre sont aménagés des locaux opérationnels comprenant des bureaux, une salle de veille et une bureau médical. Une aile est dédiée à la sécurité civile, l’autre au DAG. Organisés sur deux niveaux, ces deux volumes complémentaires sont surmontés d’une toiture à faible pente évoquant les ailes d’un avion.

Sur l’arrière, le bâtiment est presque entièrement enterré par un merlon de protection contre le bruit, et offre ainsi une façade végétale.

A l’exception des portes du hangar, les volumes sont entièrement revêtus de Red Cedar, essence naturellement résistante en extérieur. Ce choix assure une grande sobriété à la construction qui se fond dans son contexte dominé par le végétal. Au niveau des ouvertures, le bardage se poursuit en formant un brise-soleil évitant une surchauffe trop importante à l’intérieur des bâtiments.

http://www.caue74.fr/

http://www.caue74.fr/referentiel/equipement-public/autre-equipement-public/helistation.html

Programme

Hélistation réalisée aux Bois, dans la vallée entre Chamonix et Argentière, destinée à doter la commune d’une structure plus adaptée aux besoins des équipes d’intervention.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

Surface utile : 1 000 m2. SHON : 850 m2. SHOB : 1 606 m2.

Coûts

Coût des travaux : 1 200 000 € HT. Montant de l'opération : 1 700 000 € TTC.

Crédit photos

CAUE74

Date de mise à jour

05/11/2012