ISAT : Institut Supérieur de l’Automobile et des Transports. - Nevers

49, rue Mademoiselle-Bourgeois, 58000 Nevers

Tout l’intérêt d’une reconversion tient souvent dans la distorsion qui existe entre les fonctions d’origine du site et les nouvelles que l’on souhaite lui attribuer.

Dans le cas présent, un terrain militaire clos derrière ses murs, occupé par de grandes halles, anciennes forges de canons, et d’anciens entrepôts que l’on veut transformer en campus ouvert sur la ville, constitué d’une diversité de salles et de locaux de toutes tailles, de toutes fonctions et de toutes technologies. La qualité du nouvel équipement réside donc en grande partie dans la transfiguration de l’ancien site dont tous les défauts ont été gommés, et dont les éléments de qualité reçoivent une nouvelle affectation qui les revalorise totalement.

Un nouveau forum urbain a été créé à partir de la petite place du Martelet dont l’espace a été décuplé par l’abattage du mur d’enceinte et la création d’un grand parvis qui, en pente douce, conduit du Faubourg à l’entrée de l’école. De ce parvis s’ouvre une nouvelle perspective urbaine, constituée par l’enfilade des anciens bâtiments des forges nationales, restaurés et reconvertis et dont la présence était jusqu’à présent, totalement ignorée des Neversois.

Les anciens bâtiments des forges ont été éventrés partiellement par la création de patios ouverts sur la Nièvre pour permettre l’éclairage naturel en profondeur des locaux de recherche. L’organisation s’est faite de façon fonctionnelle entre parvis urbain et campus paysagé. Une distribution en peigne permet d’orienter les locaux d’enseignement et de recherche vers la Nièvre et vers le coeur de l’ilot paysagé, tandis que les circulations, les accès et le service s’ouvrent côté espace public et ville. Au centre, le hall à la fois monumental et convivial est le carrefour incontournable et le poumon du bâtiment : les liaisons reprennant naturellement celles du site industriel dont la géométrie rigoureuse résulte des anciens process industriels oubliés et réutilisés aujourd’hui par le flux des étudiants. Le volume de la halle de fer a été dégagé de ses structures parasites en béton et recomposé avec l’installation dans certaines travées des ateliers de travaux pratiques. Les anciennes structures de fer et de fonte ont été conservées, réutilisées et remises en valeur : ancien chapiteau à volutes en feuille d’acanthe de fonte, fermes palonceau, poteaux doriques, poitrails en fer rivetés, tous éléments représentatifs de l’architecture de fer et de fonte du siècle passé et de la tradition métallurgique de la Nièvre.

(Denis Froidevaux)

Des fonderies de canons à l’université : l’ISAT de Nevers / Froidevaux Denis.- In : La Pierre d’angle, 01/10/2002, n° 31
Patrimoine reconverti du militaire au civil / GODET Olivier ; FOUGEIROL Benoît.- Paris : Editions Scala, 2007.- 271 p.; ill.-

Programme

Ecole d’ingénieurs comprenant locaux administratifs, salles d’enseignement, ateliers, amphithéâtres, restaurant universitaire, foyer des élèves

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

6 657 m2 (SHON)

Coûts

6 026 310 € (TTC)

Documents

Crédit photos

CAUE 58

Date de mise à jour

25/11/2016