Élevé avant 1495, le « Joyau de la Sarthe » illustre la transition entre le gothique et la première Renaissance italienne. Forteresse médiévale compacte, le château de Verdelles est aussi raffiné, par ses décorations et l’ouverture de ses grandes fenêtres.

L’aménagement comprend des travaux d’abattage et de terrassements, afin de retrouver le tracé du chemin féodal et réinscrire le monument dans sa relation à la rivière. La rupture topographique est désormais mise en valeur par des murs en béton architectonique teinté dans la masse, remplaçant les murs de soutènement disparus au XXe siècle,

Associé à une métairie prospère, Verdelles, organisé autour d’une cour à la fois espace de représentation et espace de service, est réinterprété, en  réponse aux attentes du propriétaire en matière d’agrément résidentiel, d’intérêt pédagogique et de mise en valeur de l’architecture. L’hybridation stylistique du château a inspiré le contraste entre design massif de la serrurerie et motif fleuri du tapis minéral de la cour. La résille guide le regard vers la porte gothique dérobée de la tour polygonale. Le tapis dépasse de la cour en sable stabilisé et assure l’articulation entre l’axe du chemin féodal et la cour galante en travées en pelouse. La répétition des boules de buis et des treilles en acier rappellent les jardins médiévaux. La palette végétale est composée de plantes utilisées à l’époque médiévale pour des usages alimentaires ou médicinaux et de fleurs simples dans une gamme de blanc à jaune beurre, en harmonie avec les couleurs du bâti.

 

Le mot du jury du Prix Aperçus Sarthe 2022

« C’est en visitant le jardin que je découvre que sur la haute terrasse construite devant l’entrée du manoir, a été conçu un jardin rappelant les jardins médiévaux. Un large quadrillage de fines bandes de béton délimitent une alternance parallèle d’espaces plantées et de pelouses, d’une largeur irrégulière. Les plantations évoquent les espèces que l’on pouvait trouver autrefois. Des arbustes taillés viennent rompre l’horizontalité. Les parties en pelouse sont bordées de claustra en métal, permettant d’imaginer un jardin fermé. Le jardin est prolongé devant le manoir par un espace jouant sur des bétons de différentes couleurs, créant sans rupture un lien entre espace cultivé et espace de vie. Ce jardin plein de charme dégage une remarquable sérénité. Il fait irrésistiblement penser aux jardins clos, sans pour cela les imiter. Il mêle, avec intelligence et subtilité, caractère traditionnel et modernité ce qui fait son originalité et son intérêt.”

 

 

Programme

Aménagements paysagers des jardins du château

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2016
Surface(s)
10 hectares (espaces extérieurs)
Coûts
Non communiqué
Crédit photos
© Andrei Pavlov
Distinction(s)
Prix Aperçus Sarthe 2021 - Lauréat Prix Aménagement
Réalisation mise à jour
décembre 2022