La principale innovation apportée dans la résidence La Boétie vient des planchers bois doublés d’une chape ciment qui garantissent aux occupants une parfaite qualité acoustique et thermique.
Ce procédé de construction (3D) réduit bon nombre d’aléas liés aux conditions météorologiques en phase de chantier, aux éventuelles difficultés d’organisation des différents corps d’état ou à la défaillance d’entreprises. Le temps de chantier est ainsi concentré et garant du respect des dates de livraison.

Approche environnementale :
Le mode de construction repose sur l’intégration dès l’usine des matériaux isolants et le pré-montage de modules complets en 3D.
Ces choix permettent de garantir à la fois un haut niveau d’étanchéité à l’air (0,6) et également l’absence de pont thermique, pour une performance énergétique de niveau RT 2012, équivalent à une construction traditionnelle

Financement :
– Fonds propres Habitat 44 : 588 800 €
– Emprunts CDC : 1 460 800 €
– Subventions : 127 300 €, dont 85 000 € Etat et 42 300 € Département de Loire-Atlantique
– Prêts : 70 000 €, dont 50 000 € CIL et 20 000 € SOLENDI

Bureaux d’étude : CMB, A3GI, BAG INGENIEURS CONSEILS, HAYS INGENIERIE, INDDIGO, APAVE, QUALICONSULT

Programme

17 logements constitués de modules à ossature bois en trois dimensions, pré-industrialisés en usine et assemblés sur place
15 logements collectifs, répartis en deux plots desservis par deux cages d’escaliers
2 logements individuels avec terrasse et jardinet, rattachés à ces plots mais avec un accès indépendant

Maître(s) d'ouvrage(s)
Année de réalisation
2015
Surface(s)
Logements collectifs - T2 : 53-56 m² SHAB chacun, T3 : 67-74 m² SHAB chacun, T4 : 81 m² SHAB chacun | Logements individuels - T2 : 55 m², T3 en duplex : 78 m²
Coûts
Total, charge foncière, travaux bâtiment, honoraires et frais divers inclus : 2 247 800 €
Crédit photos
Patrick MIARA
Réalisation mise à jour
septembre 2022
debug, no arrray