Le programme de 23 logements est divisé en deux îlots distincts, au cœur de la ZAC de la Métairie aménagée depuis 2008 sur 25 hectares (urbanisme Atelier UP), avec un objectif de plus de 600 logements. À terme, la ZAC comprendra 25 % de logements locatifs sociaux et 25 % de logements abordables.

Le site est à l’interface d’un environnement urbain (centre-bourg de La Chabossière avec ses équipements, services et commerces) et d’un paysage rural (marais, bocage, lac de Beaulieu).

« La qualité de vie est le point de départ et le fil conducteur du projet. Dans ce nouveau quartier où les expressions formelles se juxtaposent plus qu’elles ne cohabitent, nous cherchons à ancrer le projet dans son contexte élargi, en associant identité communale et plaisir d’habiter.

ÎLOT 11 au sud

Au contact d’un quartier pavillonnaire, le projet pour l’îlot sud met à profit l’orientation très favorable du terrain pour maximiser les apports solaires et le plaisir de lézarder depuis la majorité des pièces de la maison. Fragmentation et décalage des volumes rythment la rue (alternance bâti-plantations) et mettent à distance les terrasses les unes des autres pour l’intimité des foyers.

L’offre est diversifiée avec 4 types de maisons du T3 au T5, alternativement en « L » au-tour d’une terrasse ou plus compactes avec une double hauteur convertible en pièce supplémentaire.
L’architecture fait référence aux cités ouvrières et cités Castor de Couëron en réinterprétant de manière contemporaine leurs formes et matériaux : toitures à doubles-pentes couvertes de tuiles, enduits clairs, briques, détails en terre-cuite…

ÎLOT 9 au nord

Au contact d’une haie bocagère et d’un petit bois qui sera bientôt aménagé en parc public, le projet s’appuie sur les qualités paysagères du site : l’implantation des bâtiments et leurs volumétries donnent à voir les arbres qui bordent le site depuis la rue et les opérations voisines, et laissent entrer cette nature dans l’opération.

L’architecture convoque l’imaginaire des vacances à la campagne ou en forêt : les formes et les matériaux s’inspirent de la cabane dans les bois (bardage, toiture acier ondulé, auvents…). Elle fait aussi écho à l’ancienne Cité Bessonneau construite en bois dans les années 1920. »
(Texte : CAUE de Loire-Atlantique ; citations entre guillemets de Vendredi Architecture et Urbanisme)

Approche environnementale :
  • RT 2012 -20% sur CEP et Bbio sur locatif
  • RT 2012 -10% sur CEP et Bbio sur accession
  • Construction mixte bois/béton sur collectif et tout bois sur maisons
  • Panneaux photovoltaïques en autoconsommation
Programme

23 logements sociaux sur 2 îlots distincts : 8 logements intermédiaires locatifs sociaux, 5 maisons locatives sociales, 10 maisons en Prêt social location accession (PSLA)

Année de réalisation
2021
Surface(s)
1 781 m²
Coûts
2 660 428 € 1 494 €/m² hab. TCE1 395 €/m² hab. hors VRD et espaces verts (valeur 2019)
Crédit photos
François Dantart
Distinction(s)
Sélectionné pour Aperçus 2023, Prix départemental d’architecture, d’urbanisme et d’aménagement de Loire-Atlantique organisé par le CAUE de Loire-Atlantique
Réalisation mise à jour
mars 2024
Array
(
    [lat] => 47.2177026
    [lng] => -1.6901779
    [zoom] => 12
    [markers] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [label] => Rue Marguerite de Foix, 44220 Couëron La Basse Salle, France Pays de la Loire
                    [default_label] => Rue Marguerite de Foix, 44220 Couëron La Basse Salle, France Pays de la Loire
                    [lat] => 47.2178139
                    [lng] => -1.6903232
                    [geocode] => Array
                        (
                        )

                    [uuid] => marker_6605901e6c69f
                )

        )

    [address] => Rue Marguerite de Foix, 44220 Couëron La Basse Salle, France Pays de la Loire
    [layers] => Array
        (
            [0] => OpenStreetMap.Mapnik
        )

    [version] => 1.5.6
)