Avant sa rénovation, le longeron présente une forme classique, épousant les lignes des fermes du pays : étiré du nord au sud, il est découpé sur sa façade est de nombreuses ouvertures et trames de construction laissant deviner les usages antérieurs : à la fois habitat, écurie et séchoir à tabac. Plutôt que d’effacer les trames existantes, l’architecte a choisi de les renforcer pour ordonnancer l’aménagement de cinq appartements de 90 m² chacun. Objectif : offrir aux primo-accédants l’occasion d’un premier logement fonctionnel, pratique et facile d’entretien.
Côté rue, la façade présente une symétrie des accès  (un par logement) qui garantit une grande fonctionnalité. Sur ce même mur, le bardage de bois qui occultait auparavant les ouvertures situées sous le toit a été ôté, au profit de fenêtres dotées de stores de bois à lames orientables. En alternant avec la partie maçonnée, traitée avec un enduit à la chaux, ainsi qu’avec les encadrements en mollasse et en granit, le jeu des matières et des ouvertures crée des rythmes qui brisent la sensation de monolithisme qui aurait pu naitre de ce bâtiment imposant.
La couverture de tuiles grises rappelle la matériau initial. Quelques ouvertures en toiture satisfont aux besoins en éclairage naturel. Sur le plan fonctionnel, une ligne de garage s’étire à l’arrière, sur la façade ouest. Une fois franchi le seuil du garage, dénué de porte, le propriétaire pénètre dans un jardin intérieur ajouré de clôtures de bois. Depuis cet atrium, il suffit de monter quelques marches pour rejoindre le salon et la cuisine. 

A l’intérieur, le principal effort a consisté à assurer l’intimité acoustique de chacun des appartements : chaque cloison en vis-à-vis est donc couverte de béton banché. La trame centrale a également été renforcée par une dalle de béton qui consolide le bâtiment. Pour le reste, les planchers et les cloisons sont en ossature bois, ce qui
participe à la sensation de confort et de chaleur des appartements.

http://www.caue74.fr/

http://www.caue74.fr/referentiel/logement/la-ferme-des-grumillons.html

Programme

Transformation d’une ancienne ferme en bâtiment d’habitat.

Concepteur(s)
Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2006
Surface(s)
SHON : 431 m² .
Coûts
Coût des travaux : 376 500 € HT.
Crédit photos
Photos : Romain Blanchi
Contact
http://www.caue74.fr/
Réalisation mise à jour / donnée
septembre 2022