La “maison autour de l’arbre” prend place dans un hameau rural en périphérie de Nantes. La volonté de préservation des terres agricoles, conjuguée à la forte croissance démographique, a mené à une forte densification du hameau. Les grands jardins ont été divisés, créant dans leur profondeur de nombreuses parcelles. Des maisons neuves ont pris place sur ces terrains, mettant en œuvre une esthétique commune, celle du pavillonnaire : toiture plate et double pans ardoises, enduit au diverses couleurs, menuiseries aluminium et volets roulants. Également issue d’une division parcellaire, la maison autour de l’arbre s’installe en second rideau. Dans cette nouvelle partition rurale, la maison se vêtit des mêmes codes architecturaux que les pavillons voisins.
Simplicité géométrique, enduits et toiture plate. Les pavillons se regardent au travers des champs et des grands chênes.

La maison autour de l’arbre se compose de trois volumes, dont le jeu de composition vient entourer un grand liquidambar. Les trois volumes offrent trois programmes distincts : les communs, la distribution et les espaces privés.
Leur organisation, en forme de L, induit trois façades :

  • La façade d’entrée offre des lignes simples, héritées de la composition volumétrique. Deux ouvertures animent cette façade : une baie fixe carrée et une porte vitrée.
  • La façade des espaces privés s’ouvre sur les prés par une suite régulière de fenêtres.
  • Autour de l’arbre, les façades aux hauteurs irrégulières entourent un espace de terrasse s’inscrivant dans le prolongement de l’espace habité.

Dans un souci de rationalité esthétique et économique, les matériaux employés dans la construction ont été laissés bruts. La structure, en maçonnerie traditionnelle, se laisse entrevoir dans le séjour par l’expression d’une poutre en béton banché. La charpente, en épicéa, est apparente dans l’ensemble de la maison. La chape, poncée et vernie constitue l’ensemble des sols. La gaine rigide en aluminium, expression du fonctionnement technique de la maison, traverse l’espace du séjour.
La façade s’exprime avec simplicité, vêtue d’un enduit blanc et de menuiseries en aluminium anodisé. La pose des baies fixes et des portes-fenêtres verticales est au nu extérieur de la maçonnerie, permettant à l’espace intérieur d’être au plus près du jardin.
(Texte : CAUE de Loire-Atlantique, d’après un texte du maître d’œuvre)

Programme

Construction d’une maison individuelle en location : 3 chambres

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2021
Surface(s)
76 m² SHAB
Coûts
Viabilisation : 28 312 € TTC Construction : 174 549 € TTC Auto-construction : sols, terrasse et cuisine
Crédit photos
Arthur CRESTANI | FIGURA
Distinction(s)
Finaliste au Prix Aperçus 2023, prix d'architecture, d'urbanisme et d'aménagement de Loire-Atlantique
Réalisation mise à jour
août 2023
debug, no arrray