La place Paul Grimault à Annecy. - Annecy

Esplanade Paul Grimault, 74000 Annecy

Afin de d’achever la reconquête de son cœur de ville et l’aménagement de la ZAC Courrier, la municipalité a pris la décision de repenser l’esplanade, servant autrefois de parking de surface. Avant d’être recomposée, celle-ci a été organisée selon une trame tripartite : un triangle végétal au nord, un rectangle central vêtu de bois, et une troisième espace reliant la terrasse urbaine et le niveau bas.

Au nord, le socle minéral de l’esplanade est constituée d’une surface homogène de béton de résine, avec des joints calepinés e brisés dessinant un vaste opus incertum. Dans les failles du revêtement sont plantés dans graminées et des plantes ornementales, qui tissent des lanières végétales entrecoupées de franchissements transversaux. Des pins sylvestres ont également été implantés.

En bordure sud de la dalle haute, le grand rectangle central de la terrasse urbaine est ouvert sur l’horizon et dédié à la détente. Il est recouvert d’un plaletage de bois composite. Vingt-et-un cerisiers disposés dans des jardinières en Corten jalonnent le dispositif géométrique de la terrasse, tandis que des transats en bois et métal rappellent le terrasses d’altitude.

Deux axes piétonniers majeurs, revêtus de béton de pierres de basaltes noires, traverse perpendiculairement l’espace du nord au sud et d’est en ouest. L’un d’eux est bordé par une rivière sèche  de galets du Fier. Un garde-corps borde la limite sud de la terrasse pour accentuer l’effet de belvédère de cet espace qui s’annonce comme le parvis d’entrée du bâtiment du CAUE.

Là où la terrasse mettait en scène le paysage, le jardin met en valeur une composition de rosiers qui coule en vague depuis la dalle haute jusqu’à la dalle basse. Cadré par deux escaliers perpendiculaires au parvis, ce versant orienté plein sud se découvre grâce à un cheminement en zigzag. A mi-pente, une plateforme intermédiaire est agrémentée de bouleaux et d’un banc massif.

L’esplanade trouve ainsi naturellement sa place, à la fois carrefour d’une recomposition urbaine et vecteur d’évasion.

 

 

http://www.caue74.fr/

http://www.caue74.fr/referentiel/espace-public/rue-et-place/la-place-paul-grimault.html

 

Programme

Réaménagement de l’esplanade Paul Grimault, en prenant le parti de conférer un site un caractère naturel et végétalisé.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

Surface utile : 3 400 m2.

Coûts

Coût des travaux : 1 000 000 € HT.

Crédit photos

Photos : Romain Blanchi

Date de mise à jour

19/11/2012