La salle polyvalente était composée de deux constructions différentes. L’ancienne école des filles, implantée à l’alignement de la rue en limite de bourg, construite au XIXe siècle en moellons enduits, avec trois baies encadrées de brique à linteaux et appuis en schiste. Et une salle construite à l’arrière à la fin des années 1980, dont le haut volume est couvert d’ardoises.
Après une réflexion menée avec l’accompagnement du CAUE de Loire-Atlantique, la commune débute en 2020 une troisième phase de rénovation et d’extension de l’équipement.

« Comment la rénovation énergétique et l’accessibilité d’un bâti existant deviennent matière à projet ? Ce sont des questions et problématiques dont les architectes doivent s’emparer.
L’enjeu de ce projet est de créer un marqueur de l’entrée de ville et de mettre en valeur la vie associative et de loisirs de la commune. Grâce à l’extension, le hall, qui vient s’y nicher, amorce ce signal.

Afin de s’intégrer dans un contexte de maisons traditionnelles maçonnées avec toiture à double pente en ardoise, nous avons créé une nouvelle extension avec le même vocabulaire.
Ce nouvel élément permet de créer une connexion entre les différents volumes existants. En s’implantant à l’est de la grande salle, ce petit volume permet d’atténuer la hauteur de son pignon et de l’inscrire dans une composition volumétrique ludique, grâce à un jeu de plis des toitures, qui se prolonge sur la façade est.

Un parvis relie l’ancienne école et la nouvelle extension. Sa couleur rouge vient se propager sur la façade au moyen d’un enduit coloré, et d’une teinte apposée sur les pierres du pignon de l’ancienne école. Cette teinte permet non seulement de créer une unité entre l’ancien et le nouveau, mais permet également de signaler l’équipement dans la commune.

Approche environnementale : faire avec l’existant fait partie de la première démarche environnementale d’un projet. La rénovation a été la plus frugale possible, en conservant au maximum l’existant (structure, cloisonnement, sols…).

Ensuite, l’extension a été construite en ossature bois, avec une isolation en fibre de bois. Le sol est en caoutchouc, le doublage intérieur est en panneaux Organic (laine de bois minéralisée et laine de roche) et la toiture et le bardage sont en ardoise. Les matériaux sont pour la plupart biosourcés. »
(Texte : CAUE de Loire-Atlantique ; citations entre guillemets de l’agence Loom architectes)

Programme

Rénovation thermique de la salle polyvalente, création d’une extension : hall, bar, espace de réception, parvis

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2022
Surface(s)
Surface totale : 469 m² SDO Surface créée : 115 m² SDO
Coûts
Total : 641 530 € HT Démolition et désamiantage : 33 370 € HT
Crédit photos
François Dantart
Distinction(s)
Sélectionné pour Aperçus 2023, Prix départemental d’architecture, d’urbanisme et d’aménagement de Loire-Atlantique organisé par le CAUE de Loire-Atlantique
Réalisation mise à jour
mars 2024
Array
(
    [lat] => 47.5229971
    [lng] => -1.6143036
    [zoom] => 12
    [markers] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [label] => Route d'Abbaretz, 44390 Puceul La Savinais, France Pays de la Loire
                    [default_label] => Route d'Abbaretz, 44390 Puceul La Savinais, France Pays de la Loire
                    [lat] => 47.5228831
                    [lng] => -1.6141877
                    [geocode] => Array
                        (
                        )

                    [uuid] => marker_66058ca6b9df7
                )

        )

    [address] => Route d'Abbaretz, 44390 Puceul La Savinais, France Pays de la Loire
    [layers] => Array
        (
            [0] => OpenStreetMap.Mapnik
        )

    [version] => 1.5.6
)