L’urbanisation de l’Île de Nantes n’est pas homogène. À la différence des grands ensembles bâtis de ses pointes est et ouest, le « quartier de la création » a conservé ses voiries anciennes et ses alignements urbains, où se mêlent les réhabilitations d’anciens ateliers et les projets neufs, les logements, les services, les équipements publics et des commerces.

La rue de la Tour d’Auvergne, dont les arbres en alignement ont déjà pris une certaine ampleur, fait partie de ces artères qui semblent avoir toujours existé dans leur urbanisation actuelle.

La résidence L’Atypik, qui abrite vingt-six logements et des locaux d’activités, s’y insère en toute modestie, grâce notamment à une partition en deux volumes bâtis.

Le plus haut présente, au-dessus d’un rez-de-chaussée commercial, cinq niveaux d’habitations, ouverts par d’amples loggias côté cœur d’îlot. Un appartement et sa toiture-terrasse plantée le surmonte.

De larges coursives le relient à l’autre volume, de trois niveaux, qui aligne ses loggias sur la rue des Ferblantiers, où se lit la volumétrie découpée en forme de sheds industriels de sa toiture en zinc (ici les appartements bénéficient d’une plus grande hauteur sous toiture).
L’écriture architecturale se fait discrète, urbaine, avec ses façades beiges surmontant le premier niveau revêtu de pierre.

« En proposant un projet aux lignes simples, des qualités d’usage supplémentaires ont pu être imaginées, tant à l’intérieur des logements, où des mezzanines offrent aux occupants un espace en plus, qu’à l’extérieur où la distribution des logements se fait par de larges coursives appropriables.

Les fenêtres, pensées pour participer à la qualité du logement, sont posées au nu extérieur tels de véritables meubles ouverts sur la ville, et offrent sur leurs rebords une tablette ou une assise appropriable à loisir par les occupants. »
(Texte : CAUE de Loire-Atlantique ; citations entre guillemets de l’agence THE architectes)

Programme

Construction de 26 logements et 2 locaux d’activités

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2022
Surface(s)
1 787 m² SDP
Coûts
3 900 000 €
Crédit photos
Juan Cardona
Distinction(s)
Sélectionné pour Aperçus 2023, Prix départemental d’architecture, d’urbanisme et d’aménagement de Loire-Atlantique organisé par le CAUE de Loire-Atlantique
Réalisation mise à jour
mars 2024
Array
(
    [lat] => 47.2067416
    [lng] => -1.5549088
    [zoom] => 12
    [markers] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [label] => Rue La Tour d'Auvergne, 44262 Nantes, France Pays de la Loire
                    [default_label] => Rue La Tour d'Auvergne, 44262 Nantes, France Pays de la Loire
                    [lat] => 47.2066379
                    [lng] => -1.5547429
                    [geocode] => Array
                        (
                        )

                    [uuid] => marker_660554031edf6
                )

        )

    [address] => Rue La Tour d'Auvergne, 44262 Nantes, France Pays de la Loire
    [layers] => Array
        (
            [0] => OpenStreetMap.Mapnik
        )

    [version] => 1.5.6
)