Le FLORESCO - Saint-Mandé

2 Avenue Pasteur, 94160 Saint-Mandé

Ce projet fait suite à une consultation de la Ville de Saint Mandé qui a déclaré lauréat le projet de la société EUROPEQUIPEMENTS et de l’agence d’architecture [GOES]-PERON Architectes. Véritable campus tertiaire il s’agit d’un projet novateur en termes de répartition des surfaces, de modularité des lieux de travail, de confort thermique et acoustique et de prise en compte de la lumière naturelle.

La volumétrie du bâtiment s’organise en peigne autour de patios. Une volonté de verdissement dans cet espace très minéral est une constante de composition architecturale en continuité du Bois de Vincennes.

L’opération consiste en une réalisation d’un Immeuble de bureaux pouvant répondre à la demande d’un monolocataire ou de multi-locataires (division par lot). Il y aura au maximum, quatre lots par niveau. Le bâtiment est livré en configuration de plateaux libres « open space » pour le(s) futur(s) preneur(s).

Les surfaces sont reparties sur :

  • 6 niveaux de bureaux au-dessus du sol,
  • 2 niveaux de sous-sol avec restaurant d’entreprises, cafeteria, locaux archives, locaux techniques, locaux de traitement d’air (CTA) et parc de stationnement.

L’immeuble de bureaux est soumis à la règlementation du code du travail. De nombreux et grand patios permettent un éclairement naturel des zones intérieures des plateaux de bureaux et du restaurant d’entreprises.

Le parti architectural prend en compte :

  • L’ouverture vers la ville et le bois de Vincennes,
  • La création d’un espace vide entièrement privatif, dédié aux piétons, hors accès pompiers,
  • Le dégagement de la parcelle favorisant la perception et l’accès de l’équipement public voisin,
  • Le retrait par rapport aux immeubles de logements proches pour préserver l’intimité,
  • La gestion des accès et sortie automobiles pour rendre l’espace non pollué,
  • Le recul souhaité pour dégager un espace vide traité en plazza,
  • Le dégradé en façade Ouest permettant la conception de terrasses plantées démassifiant l’impact du bâti et limitant celui sur les logements de l’avenue Pasteur,
  • Le travail des façades Nord souhaité pour plus de richesse et de dynamisme,
  • Faire entrer le bois de Vincennes dans le projet par des plantations d’arbres à haute tige accompagnant l’accès principal.

Les halls à rez-de-chaussée donnent un accès direct sur la plazza, les plateaux de bureaux sont installés dans les étages.
Le restaurant d’entreprises et la cafeteria, installés au R-1, sont accessibles depuis tous les niveaux de bureaux des bâtiments B et C, et bénéficient de l’éclairage naturel et d’espaces extérieurs communs (grand patio, cours anglaises).

Le projet apporte des réponses réfléchies à chaque particularité des façades : L’application de la RT 2012 et les labellisations HQE et BREEAM impliquent la recherche de compromis judicieux entre l’isolation thermique, les apports thermiques naturels, l’éclairage naturel, le confort thermique d’été et le confort acoustique. Cette recherche fine a une incidence directe sur le traitement architectural des façades en fonction de leur orientation et du bâti existant à proximité directe.

La spécificité du bâtiment est caractérisée par ses façades OUEST en gradins, fortement végétalisées. La prise en compte écologique de la conception des façades a pour réponse de mettre en œuvre des façades largement vitrées au Sud et à l’Ouest, protégées de l’ensoleillement direct par des toiles verticales et des caillebotis horizontaux faisant office de brises soleil, et au Nord par des façades pleines percées d’ouvertures localisés en fonction des besoins d’éclairement naturel des locaux et offrant ainsi une inertie limitant la consommation énergétique.

L’isolation thermique du bâtiment est traitée en pose extérieure revêtue de vêtures différentes en fonction des façades.
Les matériaux employés dans le projet sont le verre, le béton composite, les cassettes métalliques, la toile pour les brises soleil et des panneaux de béton préfabriqué pour les murs pignons Sud et Est.

Le niveau technique en toiture terrasse est dissimulé derrière une structure métallique recevant en partie, une toile tissée haute résistance.

Les besoins principaux de traitement hygrothermique sont principalement de rafraichissement. Pour limiter les consommations, le bâtiment est conçu de façon à limiter les besoins par :

  • Une enveloppe thermique performante,
  • Des protections solaires extérieures adaptées et spécifiquement fabriquées pour le projet,
  • L’utilisation de l’inertie du bâtiment,
  • La mise en place de systèmes peu consommateurs d’énergie.

Les panneaux rayonnants hybrides disposés sur l’ensemble de l’immeuble en façade répondent à ces deux derniers points et permettent :

  • La mise en place d’une grande surface de diffusion pour l’utilisation de régime de températures d’eau glacée adaptée à la production des groupes froids,
  • L’utilisation d’un diffuseur ne nécessitant pas d’auxiliaires de ventilation pour limiter les consommations électriques,
  • L’utilisation de l’inertie de la dalle haute pour limiter les besoins de rafraichissement par le déphasage et la diminution des pointes de températures intérieures,
  • L’augmentation du confort thermique par un système de chauffage convectif et radiatif (homogénéité des températures dans le local).

 

Texte : [GOES]-PERON. ARCHITECTES URBANISTES

Programme

  • Immeuble de bureaux
  • Espaces d’accompagnement : RIE, cafétéria, foyer, espace de détente, espace de sport (fitness)
  • Parking automobile (347 places) et deux-roues (510 m²)
  • Locaux d’archives

Certifications et labels (énergie, environnement, thermique bien-être des occupants) :

  • RT 2012
  • Certification HQE Excellent 2015
  • Certification BREEAM Very Good 2016
  • Label Effinergie +
  • le Label Accessibilité
  • la Certification WELL Core and shell

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

29 000 m²

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

© FLY2SUCESS

Date de mise à jour

17/06/2021