Si l’accroissement de la population de Missillac et la saturation de son ancien cimetière ont entraîné la création du nouveau, ce fut aussi l’occasion de passer à la nouvelle génération de ces équipements, où le végétal remplace le gravier et la pierre.
Le nouveau cimetière est tout proche de l’ancien, et bénéficie de son propre parking arboré formant une allée menant à son portail d’entrée.

« Le nouveau cimetière paysager, aménagé à proximité du centre-bourg, nécessitait un pavillon d’entrée faisant seuil.
Propice à une réflexion sur la place de l’architecture dans une commune rurale, ce programme singulier se devait d’être un objet symbolique et identifiable, tout en évitant l’ostentatoire. Le lieu de recueillement met en jeu l’expérience spatiale et des qualités d’usages. Notre réponse franche et sensible se base sur des méthodes constructives modestes de parois préfabriquées.

Le pavillon d’accueil est une séquence apaisée dans le parcours des visiteurs. Il est pensé comme un épaississement de la limite entre parking et cimetière, mettant en place un cheminement progressif et simple. D’abord enceinte protectrice ; passé son seuil, le pavillon ponctue l’arrivée vers les stèles en une pause abritée. Puis, par décalage de quelques refends de béton, il intimise un arrière arboré propice au recueillement œcuménique.

Dès le parking extérieur, les parois de béton orientent les pratiques et leur attribuent des espaces, guidant familles, visiteurs et techniciens. Le pavillon se compose d’un local technique fermé comprenant également des sanitaires publics, et un auvent divisé par les voiles béton préfabriqués, supportant une charpente en lamellé-collé.

Le projet offre une cohabitation apaisée entre les différents parcours, ceux des usagers entre stèles et pavillon et ceux des techniciens. Il conserve la possibilité d’un lien au sein des familles ou lors des visites quotidiennes qu’accueille le cimetière.

La simplicité de la forme, un travail sur la lumière naturelle et des effets architecturaux à la charge symbolique ou méditative permettent une identification par chacun dans ce lieu de souvenir. Définissant des pratiques en son sein, le pavillon les met aussi en lien avec le paysage, les orientant au-delà du lieu. »
(Texte : CAUE de Loire-Atlantique ; citation entre guillemets de l’agence Laus)

Approche environnementale :
  • Espaces fermés non chauffés
  • Conception environnementale : insertion paysagère, simplicité de la mise en œuvre, aspect brut des matériaux
  • Gestion des eaux pluviales : noue plantée, infiltration dans le sol.
Rôles :
  • Maître d’œuvre mandataire : Laus architectes
Programme

Construction d’un pavillon d’accueil et de cérémonie

Maître(s) d'ouvrage(s)
Autre(s) acteur(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2021
Surface(s)
100 m²
Coûts
100 000 € HT : aménagement extérieur sur l’emprise du pavillon compris (valeur 2021)
Crédit photos
Gaëtan Chevrier
Distinction(s)
Sélectionné pour Aperçus 2023, Prix départemental d’architecture, d’urbanisme et d’aménagement de Loire-Atlantique organisé par le CAUE de Loire-Atlantique
Réalisation mise à jour
mars 2024
Array
(
    [lat] => 47.4838009
    [lng] => -2.1546936
    [zoom] => 12
    [markers] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [label] => Rue de la Masse, 44780 Missillac Villeneuve, France Pays de la Loire
                    [default_label] => Rue de la Masse, 44780 Missillac Villeneuve, France Pays de la Loire
                    [lat] => 47.4838627
                    [lng] => -2.1546789
                    [geocode] => Array
                        (
                        )

                    [uuid] => marker_66058fbd7bcc8
                )

        )

    [address] => Rue de la Masse, 44780 Missillac Villeneuve, France Pays de la Loire
    [layers] => Array
        (
            [0] => OpenStreetMap.Mapnik
        )

    [version] => 1.5.6
)