Le Rubis – ZAC du Bon Lait, logements en accession - LYON 7E

69007 LYON 7E

En 2008, une pyramide d’argent régionale de la PPC a été attribuée à ce projet pour son esthétisme. Le projet urbain de la ZAC du Bon Lait a pour objectif de créer un tissu urbain contemporain de centre ville en coordonnant les transformations de cet ancien faubourg industriel en mutation. L’opération, qui offre une volumétrie compacte et homogène, s’insère sur un quadrilatère dont les deux plus grandes longueurs sont orientées à l’Est et à l’Ouest dans un ensemble de trois bâtiments en R+5+combles, reliés les uns aux autres le long de la rue Clément Marot par un linéaire à R+2. Conformément aux préconisations du PLU, les deux derniers niveaux sont en retrait de 1,5 mètre par rapport à l’alignement. Le programme est celui d’un immeuble de logements en accession composé d’une majorité d’appartements traversants à double ou triple orientation et de logements en duplex bénéficiant de volumes généreux. Certains duplex possèdent d’ailleurs deux entrées, permettant de multiples fonctionnements et aménagements intérieurs. Tous les séjours et les cuisines s’ouvrent sur une terrasse-jardin de 1,5 mètre de large pour moitié plantée de plain-pied avec le sol des chambres et des séjours. Le système est complété par des écrans microperforés qui accompagnent et complètent le filtre végétal des plantations. Ces jardins suspendus en façade s’inscrivent en résonance avec l’allée Léopold Sédar Senghor, le square, la place publique et le jardin de l’immeuble. Les écrans translucides dialoguent quant à eux avec une façade de type mur-rideau composée de panneaux bois fibrociment, fixés sur une ossature en béton armé. L’éclairage naturel des parties communes participe également à la qualité d’espace et de lumière de l’opération. L’immeuble comporte également un certain nombre de dispositifs à caractère environnemental : brise-soleil orientables, écrans, plantations qui permettent de réduire les apports solaires en thermique d’été, apports solaires privilégiés en mi-saisons et en hiver, système de récupération des eaux de pluie destiné à l’arrosage du jardin et à l’entretien des parties communes de l’immeuble, panneaux solaires en toiture pour la production d’eau chaude.

Programme

Construction de 28 logements en accession et commerces. Pour ce projet, chaque appartement a un micro jardin défini par son sol de plain-pied avec les pièces qu’il prolonge. Suspendus en façade, il est en résonance avec le mail et les espaces verts environnants. Le projet se place dans une démarche environnementale : une inertie de la structure béton; une désolidarisation de la structure métallique des balcons; une isolation par mur rideau; une surventilation par des logements traversant, le couplage Capteurs solaires thermiques (ECS) et chauffage urbain; une couverture des besoins de 40 à 45%; des protections solaires par stores extérieurs.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

3085 m2 (SHON) dont 583 m2 commerces

Coûts

3 502 771 € HT

Documents

Crédit photos

Gilles Aymard

Date de mise à jour

22/03/2013