Locus Solus : la location participative - Bordeaux

33000 Bordeaux

Le projet se situe au cœur du quartier du Grand Parc, dans un environnement dense, entouré de tours et de barre d’immeubles.

 

Le parking, lieu de socialisation et d’échanges très important pour les habitants, est fondateur du projet. Le bâtiment, sous la forme d’une barre d’immeuble de 7 étages, s’accompagne d’une dalle qui accueille une ferme urbaine, sous laquelle se glissent les voitures.
Le parking existant fait donc son retour, et avec lui les rencontres, les jeux, et les autres usages qui s’y déroulaient.

La nouveauté ici : le bailleur social (Aquitanis) a initié une démarche participative à destination des futurs locataires. Ceux-ci ont pu, à l’aide des architectes du projet, imaginer la composition de leurs futurs logements, mais également l’aménagement et le fonctionnement de la ferme urbaine et des locaux partagés.
Ce type de démarche, habituellement réservé aux propriétaires, a permis d’impliquer les futurs locataires, depuis des ateliers de concertation jusqu’au suivi du chantier sur une période de 4 ans. Par exemple, une partie des futurs locataires a participé à des ateliers maquette. Ils pouvaient concevoir leur appartement avant de venir le déposer dans un structure « squelette » : la structure porteuse de l’immeuble. La prise en compte des souhaits des habitants a permis aux architectes d’adapter les espaces aux usages réels des habitants : pouvoir décloisonner, avoir la vue depuis l’entrée, une fenêtre dans la chambre etc.

Les logements, tous traversants, viennent s’imbriquer dans la structure béton, en se chevauchant parfois, pour créer des appartements en duplex. Une façade presque entièrement vitrée apporte beaucoup de lumière aux jardins d’hiver largement ouverts sur l’extérieur. Ceux-ci sont protégés par un système de rideaux isolants, qui donne au bâtiment un aspect transparent et métallique qui rappelle la réhabilitation du GHI, également au Grand Parc. En plus des 46 logements, les habitants ont accès à des espaces partagés. La ferme urbaine au 1er étage est composée de multiples carrés de potagers individuels, d’un poulailler et d’espaces de convivialité, la salle polyvalente avec sa cuisine qui peut accueillir les différents repas de l’immeuble, de quartier, des fêtes de voisins. On y trouve également une maison d’assistance maternelle (MAM) et des locaux d’activités.

Toute cette programmation a été décidée au fur et à mesure avec les locataires, ce qui a permis de créer du lien social et un esprit communautaire.
Pour cela, l’équipe de maitrise d’œuvre s’est doté d’un médiateur, afin de faciliter le dialogue entre les différents acteurs et les locataires.
Au final, c’est une véritable place urbaine végétalisée qui est recréé au-dessus du sol, loin des voitures et offrant des vues sur le paysage urbain.

En savoir plus sur le projet avec cette vidéo présentant l’expérience Locus Solus …

Cette réalisation a été primée lors du PRAd’A, Palmarès Régional Aquitain d’Architecture en 2019 – Mention Catégorie XL

Programme

47 logements, une ferme urbaine, des locaux communs, une Maison d’Assistantes Maternelles (MaM) et des locaux d’activités

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

4 792 m² SP (surface de plancher)

Coûts

5 415 558 € HT ; soit 1130 €/m² HT

Crédit photos

© eo toutes architectures sauf photos n°6 et 7 ©CAUE de la Gironde

Date de mise à jour

16/12/2020