Logements et activités à Aubervilliers - AUBERVILLIERS

93300 AUBERVILLIERS

PDR-22 : Apporter une réponse architecturale et urbaine à un programme mixte, tel était l’enjeu proposé par la ville d’AUBERVILLIERS, et auquel ont répondu Philippe DELIS et Christian GIRARD. Ces architectes ont conçu leur projet en deux parties. A l’angle du boulevard Franklin Roosevelt, ils ont implanté un premier corps de bâtiment (18 logements PLI) qui se développe verticalement. Cet immeuble-signal annonce le reste de l’opération. Les 77 logements PLA et les activités sont répartis dans un bâtiment qui se déploie horizontalement, en continuité d’alignement du précédent. Le blanc est dominant, mais la couleur joue également son rôle : le gris des enduits souligne la volumétrie, le rouge des bardages signale les duplex, le gris les locaux d’activités et le jaune leurs accès. La fragmentation, la composition volumétrique de l’ensemble, la diversité de couleurs et de matériaux cassent l’échelle imposante de cette opération réalisée par l’OPHLM. Contemporaine dans son expression architecturale, ce « paquebot » arrimé aux limites de la Courneuve, exprime également le souci que son implantation, ses gabarits et la répartition de ses masses soient pertinents dans le contexte urbain environnant. Entre ces deux bâtiments, un square a été aménagé. Il constitue un espace convivial ouvert sur le quartier. Le mot de l’architecte Philippe DELIS & Christian GIRARD Architectes L’enjeu du projet est de retrouver cette mixité des fonctions d’habitation et de travail nécessaire pour faire la ville, et qui est une des caractéristiques d’Aubervilliers. Le projet est composé de deux bâtiments : le premier regroupe 18 logements (PLI), le second 77 logements (PLA) et des activités. Un projet d’élargissement de la rue a eu pour conséquence de redéfinir les nouvelles limites de la parcelle. Côté rue, le corps de bâtiment PLA est structuré par des F4 duplex imbriqués organisant en façade un motif qui se lit comme des maisons mitoyennes juxtaposées, à l’image de la rue. La façade arrière, au nord, se donne pour but de dialoguer avec le site : l’autoroute A 86, la ligne de RER et les immeubles des 4000 de la Courneuve. A distance, elle se lit comme une immense poutre qui structure le paysage par son horizontalité, sa longueur, sa masse; depuis les logements, elle organise une vision domestiquée du site. Tout le projet architectural est fondé sur l’autonomie de chaque partie du programme, ainsi l’immeuble de 77 logements enjambe comme un pont les locaux d’activités. Les logements en duplex montants ou descendants s’enroulent autour d’une coursive éclairée naturellement. Ces logements bénéficient de qualités particulières : ils sont traversants nord/sud, ils ont des loggias en double hauteur, les salles de bains sont toutes éclairées en lumière naturelle. Tous les autres appartements adoptent autant de configurations que la topologie environnante le suscite. Un square public lie les deux immeubles de logements. Il fonctionne à l’échelle du quartier et permettra plus tard de protéger le futur équipement public du trafic des voies tout en lui offrant une aire de dégagement visuel. Ce square devient un fait urbain rassembleur, dans un tissu qui manque encore singulièrement de tels lieux. Ultérieurement, un petit équipement public pourra prendre sa place sur l’emprise du site initial : son inscription a été anticipée par le plan de masse. Le mot du Maître d’ouvrage Jean SIVY, Président de l’OPHLM d’Aubervilliers La ville d’Aubervilliers propriétaire d’un terrain sis 93 rue Heurtault a confié à l’OPHLM le soin de réaliser une opération de construction de logement neufs. Au préalable, et pendant plusieurs années, elle a du procéder au relogement au cas par cas, de familles difficiles qui occupaient sur le terrain des bâtiments d’une ancienne cité de transit. Le programme retenu avait pour vocation la réalisation d’un ensemble immobilier se composant de logement sociaux, de locaux d’activités, et à l’origine d’un équipement public de quartier, abandonné par la suite. L’équipe de maîtrise d’oeuvre composée des architectes Ph. DELIS et Ch. GIRARD et du BET SCOPING, choisie en 1985 a produit plusieurs avant-projets afin de nourrir un dialogue permanent entre les concepteurs et le maître d’ouvrage. Cette réalisation est le résultat d’un long processus, et bien que les locaux d’activités aient été réduits quasiment de moitié pour cause de conjoncture peu favorable, l’objectif de la mixité de cette opération a été atteint puisque le programme réalisé est livré en novembre 1994, se décompose de la façon suivante : – 77 logements PLA – 18 logements PLI – 358 m2 de bureaux et petites activités -1039 m2 de locaux d’activités.

Programme

18 logements PLI et 77 logements PLA

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

9452 m2 (SHON)

Coûts

7,2 millions d'euros HT

Documents

Crédit photos

CAUE 93

Date de mise à jour

20/03/2012