Logements L’Embellie en zone ANRU - Caen

14000 Caen

Cette opération a obtenu le prix du public et une mention spéciale du jury dans la catégorie Logement collectif lors du 2e Palmarès départemental d’architecture et d’aménagement du Calvados en 2015.

Nommé au palmarès de la construction bois 2012

Ce projet s’inscrit dans le cadre du GPV de Caen dans le quartier de la Guérinière. Il développe la construction de 26 logements pour la Foncière Logement, dont la mission est de contribuer à la mixité sociale par l’habitat en réalisant des logements locatifs libres dans les quartiers concernés par les opérations de rénovation urbaine.

Les règles urbaines de la ZAC ont conditionné le plan masse et ses gabarits: 2 plots à R+2+attique à l’alignement, avec un rez-de-chaussée surélevé et des reculs de 5m par rapport aux voies et limites séparatives. 

Systèmes constructifs

La structure porteuse est en voile béton de 18cm pour l’infrastructure et la superstructure du rez-de-chaussée au R+2. En attique, afin d’alléger le report des charges liées au retrait en élévation, les façades sont réalisées en panneaux à ossature bois, supportant la charpente en lamellé collé et la couverture en bac acier. Une isolation extérieure continue de 14cm est déployée et protégée au rez-de-chaussée par un mur autoporteur en pierre de Caen de 8cm et dans les étages par une membrane imper-respirante Stamisol Color recevant un bardage à claire voie de tasseaux en mélèze de 5cm de section, espacés de 5cm. Les matériaux ont été choisis pour leurs qualités naturelles. En façades, la pierre massive, issue d’une carrière locale (Cintheaux) et le bois brut en mélèze pour les bardages, les modénatures et les menuiseries extérieures. 

Performances énergétiques

Atteignant le niveau THPE RT2005, le bâtiment a été conçu dans son évolutivité technique, en assurant dès sa livraison la qualité de son enveloppe. Le complexe de façade intègre une isolation par l’extérieur et traite efficacement les ponts thermiques. D’autres dispositifs passifs permettent de limiter les consommations énergétiques, en optimisant les conforts thermiques et l’éclairement naturel des logements. Leur distribution par 2 cours intérieures joue le rôle de cheminée de rafraîchissement  pour favoriser la ventilation naturelle tout en apportant de la lumière aux espaces intérieurs et collectifs. 

(commentaire et copyright photos PLAGES ARRIÈRE, architectes)

 

Programme

26 logements collectifs THPE RT 2005 et aménagements extérieurs

 

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

3 060 m2 SHON

Coûts

4 550 000 euros H.T. - 1 000 000 euros H.T. (lot bois)

Crédit photos

Plages Arrière, architectes

Date de mise à jour

15/10/2015