Logements locatifs

Le Bourg, 03500 Châtel-de-Neuvre

Le projet consiste en la construction de 12 logements locatifs pour ALLIER HABITAT sur la commune de CHATEL DE NEUVRE, village « rue » étiré le long de la RN 9. Le bâti du bourg est le plus souvent implanté en alignement de cet axe principal.
L’une des principales caractéristiques du projet est de conserver cette implantation et d’utiliser la topographie du terrain :
• Quatre premiers pavillons s’inscrivent au dessus de la route nationale 9 en montant vers le bourg. Ces logements sont implantés à des altitudes différentes et jumelés deux à deux.
• Quatre autres pavillons s’inscrivent également le long de la route nationale 9, mais en contre bas, et sont développés en rez de rue et en rez de jardin sur deux ou trois niveaux suivant la configuration du terrain. Ils constituent la continuité de l’alignement du bâti existant et marquent l’entrée de la commune. Compte tenu du niveau de la route qui monte vers le bourg, ces logements sont implantés à des altitudes différentes et jumelés deux à deux.
• Quatre autres logements jumelés deux à deux implantés en contre bas du terrain suivent le mouvement rayonnant de la voirie. Ces pavillons sont traités en duplex.
Le projet constitue un lieu de transition entre le bourg et la campagne. Ainsi, les logements locatifs, adossés au terrain et orientés plein Ouest, profitent d’un espace végétal et d’une vue dégagée sur les coteaux Ouest ou sur le Sud tout en ponctuant la route principale du bourg. Cette configuration de maisonnées décollées les unes des autres permet ainsi de ménager des vues sur la plaine tout le long de la route nationale.
Le projet marque l’entrée du bourg. L’élément fort réside dans la composition du plan de masse qui conserve l’esprit de maisons de bourg en traitant les façades sur rues (Nord et Est). Les logements en bordure de la nationale sont encastrés dans le talus en privilégiant des ouvertures à l’opposé de la route, offrant ainsi une protection contre le bruit.
La mixité sociale est favorisée dans le traitement des espaces extérieurs :
• la circulation piétonne commune à tous se situe au rez de jardin avec un espace de jeux orienté Nord Sud qui s’ouvre au coeur des jardins privatifs,
• l’accès des voitures se situe au niveau du terrain naturel, au niveau bas.
Chaque logement bénéficie d’un garage fermé et des stationnements complémentaires sont prévus en surface, avec des places pour handicapés le long de la rue nouvellement créée en contrebas du terrain.
Les aménagements extérieurs sont traités sous la forme d’un talus à végétation couvrante implanté contre la route nationale et de terrasses – jardins engazonnés qui, tout en reprenant le niveau naturel du terrain, se prolongent jusqu’à l’espace piéton commun. Côté route nationale 9, l’ordonnancement est renforcé par un alignement d’arbres existants et des aménagements futurs prévus par la commune.
Les matériaux sont traditionnels et bien intégrés à leur environnement :
• façades en maçonnerie enduite beige clair et blanc cassé,
• pignons de toitures en bardage bois,
• toitures en tuiles terre cuite,
• menuiseries en PVC blanc.

Programme

Construction de 12 logements locatifs

Maître(s) d'ouvrage(s)
Année de réalisation
2009
Surface(s)
812 m²
Coûts
883 000 €
Crédit photos
Imholz architectes et associés
Réalisation mise à jour / donnée
septembre 2022