Le projet active le lien entre lycée et ville. Il tend à affirmer la présence de l’établissement dans le paysage urbain tout en offrant de nouveaux scénarii de vie aux élèves et aux équipes enseignantes du lycée.

La reconstruction du bâtiment C est une opportunité pour apaiser le site, le révéler. Elle installe une entrée lisible et un parvis dans le domaine public et permet de recomposer la cour par un jeu d’alignement sur l’existant.

Le bâtiment B restructuré (salle de cours) est relié à l’extension par un volume de verre contenant les circulations et permettant la transition entre rue et cour.

Hall d’accueil, vie scolaire et CDI se regroupent sous la toiture fédératrice du bâtiment A, véritable balise urbaine pour le lycée. La salle polyvalente y prend également adresse offrant ses rondeurs bardée de bois dans un jeu de dehors-dedans et propose son architecture emblématique en étendard.

Les quatre logements de fonction jouent avec l’architecture solognote, se bardent de briques et de cuivre en exprimant toutefois une nécessaire modernité en dialogue avec le bâtiment d’enseignement.

 

Programme

Restructuration/extension d’un lycée de 1000 élèves, construction d’une salle polyvalente et de 4 logements de fonction.

Année de réalisation
2006
Surface(s)
6762 m² SHON
Coûts
4 500 000 € HT
Crédit photos
Sophie Carles