Lycée professionnel Placide de Courtoy, Hautmont - Hautmont

1, Rue Placide Courtoy, 59330 Hautmont

« Hautmont: Placide Courtoy, le lycée nouvelle génération

Plus de dix ans après le début du projet, le lycée Placide Courtoy a ouvert ses portes ce jeudi 3 septembre. Complètement écolo, il est l’un des plus beaux du département.

 

Innovant, surprenant, gigantesque… Difficile d’employer un adjectif qui ne soit pas un superlatif, lorsqu’il s’agit de décrire le nouveau lycée Placide Courtoy.
Ce jeudi 3 septembre, jour de rentrée, quelque 600 élèves des différentes filières professionnelles* qu’accueille l’établissement ont pu découvrir leur nouveau lieu d’étude, forcément surpris. 12 000 mètres carrés de technologie, de design et de petits détails bien trouvés, qui font assurément du lycée hautmontois l’un des plus beaux, l’un des plus aboutis du département. Rien que ça. A vous donner envie de retourner en cours…

S’il y avait un mot pour définir le lycée, ce serait d’abord celui-ci : écologie. Le lycée s’inscrit en effet dans la nouvelle démarche HQE, pour haute qualité environnementale. Sur le toit, des panneaux solaires nourrissent ainsi toute la production d’eau chaude de l’établissement, tandis qu’un système de récupération d’eau pluviale permet d’assurer le fonctionnement des sanitaires et que des parterres végétaux régulent la température du bâtiment. A côté de ça, un système dit de « cogénération » transforme la chaleur dégagée en trop par les chaudières, en électricité. Et puis le « must » : l’éclairage. Les lumières s’allument dès qu’une personne entre dans une pièce et s’éteignent dès qu’elle en sort. A noter que chaque pièce du lycée est disposée de telle sorte qu’elle est inondée par la lumière naturelle.

L’architecture du bâtiment interpelle elle également. Pensée pour que « l’élève soit autonome », explique Arnaud Canal, le proviseur. Ainsi autour du CDI, au premier étage, on trouve d’un côté la maison des lycéens, où les étudiants pourront profiter d’un moment de détente. De l’autre, des petits box individuels de travail, tous connectés à Internet, et qui remplacent les salles de permanence.

Les salles de cours sont quant à elles toutes équipées de vidéoprojecteurs, d’ordinateurs et également connectées à Internet (tout le lycée est en réseau). A venir ces prochains jours : des écrans digitaux tactiles, qui se substitueront aux mythiques tableaux noirs…
Dehors, un terrain synthétique de football, une piste d’athlétisme et même une houblonnière, qui donnera bientôt un petit coin d’ombre à la cours durant l’été. Derrière l’établissement, le gymnase est tout simplement gigantesque. Au rez-de-chaussée, au sein même de l’établissement, une rue couverte, parsemée de bancs, sépare les classes du bâtiment administratif… Bref, un lycée nouvelle génération qui sonne comme une réussite, même s’il reste encore deux-trois petites choses à régler… Des finitions à droite et à gauche. « Tout sera définitivement terminé d’ici à la Toussaint », promet Arnaud Canal. En attendant, il n’y a plus qu’à bosser… 

J.D. »

 

Article paru dans « la Sambre La frontière » le 03/09/2002

Presse hebdomadaire régionale et départementale

Programme

Lycée professionnel, un terrain synthétique de football, une piste
d’athlétisme, un gymnase…

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

12 000 m2

Coûts

Montant de travaux : 13 154 000,00 Euros HT Cout total : 28 millions d’euros.

Crédit photos

CAUE du Nord

Liens pages web

Date de mise à jour

20/09/2012