Mairie : café transformé en logements puis en équipement public - RONCHEROLLES SUR LE VIVIER

76160 RONCHEROLLES SUR LE VIVIER

Cette construction d’architecture traditionnelle implantée en centre bourg présente la particularité d’avoir été transformée 2 fois : d’abord ancien Café de l’Agriculture que les élus achètent en 1985 pour le réhabiliter et y accueillir des logements locatifs, ce qui modifie une première fois les façades. Des ouvertures complémentaires ont été créées renforçant la composition symétrique côté rue, construite à partir de la distribution principale des différents logements. L’alternance d’enduit et de briques apparentes au niveau des encadrements des ouvertures rythme l’ensemble. Lorsque les élus décident de transformer ces logements en mairie et agence postale en 2005, la qualité d’écriture architecturale de la construction a été préservée même si une extension s’avérait nécessaire pour accueillir l’ensemble du programme communal. 

 

restructurer

 

Afin de respecter l’histoire de cet édifice  et sa composition d’ensemble lisible depuis l’espace public, l’architecte de l’opération a volontairement dissimulé les m² nécessaires pour accueillir les différents locaux nécessaires à cette nouvelle vocation derrière l’immeuble côté cour intérieure : développé sur 2 niveaux  en parallèle de la façade sud, un volume de distribution traité en ossature bois dessert les différents bureaux répartis à l’étage de la construction initiale ou au rez-de-chaussée de l’extension.

 

 

agrandir

 

La salle du conseil de 80 m² qui abrite également la salle de mariages s’articule perpendiculairement aux volumes imbriqués. Elle devait exprimer le rassemblement et l’ouverture aux autres : c’est pourquoi, l’architecte a utilisé un volume courbe orienté vers le Sud, totalement vitré dont la forme symbolise une envolée. Le parvis aménagé côté rue permet l’accès et les groupes peuvent entrer dans la salle par le grand pignon comme par le porche d’une église…

 

Même si l’architecture de cette extension est de facture contemporaine, un  dialogue avec la construction ancienne s’instaure grâce à l’utilisation de toitures discrètes, de matériaux nobles et en harmonie avec l’existant : toitures en zinc pré patiné gris clair, menuiseries en bois teinté de couleur naturelle, enduit se rapprochant de celui de la façade sur rue. L’entrée principale de l’équipement  est mise en exergue par l’utilisation volontaire d’un vocabulaire plus contemporain d’une partie de la façade soulignée d’une corniche bandeau recouverte de zinc qui s’enroule autour du pignon ouest  de la construction initiale et se prolonge sur l’extension.  Celle-ci accueille  la devise républicaine traitée sous la forme de lettres en laiton.

Programme

mairie

Extension – réhabilitation de logements collectifs

 (ex-commerce)

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

Surfaces 162 m² SHON restructurée - 288 m² SHON créée

Coûts

Coût travaux 392 000 € TTC

Crédit photos

C.A.U.E 76

Date de mise à jour

01/07/2020