Architecture du XXe en Côte d’Or

Implantée dans un bourg ancien, cette habitation aux formes organiques est une manifestation tardive et partielle des recherches plastiques et techniques entamées dès les années 1960 par les concepteurs d’une architecture-sculpture proche de la nature et par des partisans de l’autoconstruction. Eprouvée par Pascal Haüsermann ou Antti Lovag dans leurs nombreux projets de «maisons-bulles» (ex : maison par Antti Lovag à Tourrettes-sur-Loup, 1968) ou encore par le sculpteur Pierre Székely dans les chantiers qu’il mène avec l’architecte Henri Mouette (ex: maison à Sebourg, près de Valenciennes, 1973), la technique du voile de béton projeté sur une armature métallique n’est utilisée ici qu’en couverture, les murs étant en parpaings.

A Fleurey-sur-Ouche, les préoccupations environnementales sont révélées par l’implantation de la maison, par les rapports que le foyer entretient avec l’extérieur et par une réflexion sur la gestion de l’eau et l’utilisation optimale de l’énergie solaire. Construit dans une ancienne carrière de pierre, l’édifice s’adapte au terrain et les pièces situées au nord (chambre et garage) sont enterrées dans la pente. Orientés au sud et largement ouverts, les deux volumes principaux (de plans circulaires) accueillent la cuisine-séjour et une chambre prolongées par des serres conçues comme des espaces de vie. Ils sont reliés par les pièces annexes : escalier, WC, salle de bains. La couverture sert de terrasse. Une citerne d’eau pluviale alimente les sanitaires et permet l’arrosage du jardin. En complément de la fosse septique, deux bassins plantés de roseaux participent à l’épuration des eaux usées.
En 1982, Patrick Delesvaux met ici en application les recherches effectuées l’année précédente dans le cadre de ses travaux de fin d’études, lesquels étaient consacrés à l’autoconstruction. Il s’adjoint l’aide de sculpteurs sensibles à cette pratique : Antonio Beninca projette le béton sur un feraillage réalisé par Joël Unal. Ce dernier est l’auteur d’un ouvrage sur l’utilisation du voile de béton dans l’autoconstruction paru en 1981. Le projet de Fleurey-sur-Ouche débute alors qu’Unal mène depuis 1973 le chantier de sa propre maison construite dans l’Ardèche sur les plans de l’architecte Claude Haüsermann-Costy.

Extrait du Guide d’architecture en Bourgogne 1893-2007- Éditions Picard –  2008

Programme

Maison particulière

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
1982
Surface(s)
Non communiqué
Coûts
Non communiqué
Crédit photos
CAUE 71, DESLESVAUX Patrick
Réalisation mise à jour / donnée
septembre 2022