L’ancienne commune de Chantenay se caractérise par de nombreux ensembles de maisons ouvrières, bâties à la fin du XIXe siècle ou dans les débuts du XXe, aux façades agrémentées d’encadrements en brique ou en pierre.
Sur les coteaux dominant la Loire, les chantiers navals et les manufactures, des maisons modestes ont ainsi été édifiées, agrémentées de jardins étagés, dans une ambiance aujourd’hui presque rurale.
La maison est de celles-là. Construite avec soin dans les années 1900, elle montre une seule travée dont la façade sur rue s’orne d’un jeu de pierre et de brique, sur un seul niveau, et dont l’élévation sur jardin présente deux niveaux surmontés d’un comble éclairé par une lucarne. Une petite extension récente prolonge son pignon.
La nouvelle extension poursuit l’esprit des anciennes vérandas aux fines structures qui ont souvent été ajoutées à ces petites maisons dans les premières décennies du XXe siècle.
Le nouveau volume s’encastre dans le bâti existant et s’adosse à l’ancienne façade en pierre. Il offre deux niveaux, grâce à une ossature faite de bois, de métal et de panneaux structurels en bois (cross-laminated timber – CLT). Il ouvre sur le jardin par un mur-rideau composé de parties vitrées à fines menuiseries métalliques et de panneaux opaques revêtus de lattes verticales en châtaignier.
La maison a gagné une cuisine et un nouveau séjour de plain-pied sur la terrasse, et au-dessus deux chambres d’enfants.
La dalle de la toiture permet un large débordement formant pare-soleil, et équilibre l’apport solaire donné par la nouvelle façade vitrée plein sud.
(Texte : CAUE de Loire-Atlantique d’après un texte du maître d’œuvre)

 

Approche environnementale :
  • Conservation et identification des qualités de l’existant.
  • Conception bioclimatique pour profiter au maximum des apports solaires et de l’inertie des matériaux existants, chauffés grâce à la construction d’un grand mur rideau vitré, en bois orienté plein sud (5,5 m de hauteur x 9 m de longueur), protégé en été par le large débord de la toiture.
  • Isolation thermique performante et valorisation de la capacité thermique du cross-laminated timber (CLT).
Programme

Réhabilitation complète avec extension d’une maison individuelle en pierre située à l’angle de deux rues et surplombant un jardin en terrasse orienté plein sud, suivant une stratégie épicurienne et bioclimatique : séjour traversant, cuisine, 2 chambres d’enfants

Maître(s) d'ouvrage(s)
Autre(s) acteur(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2019
Surface(s)
Total : 180 m² Extension : 60 m²
Coûts
Total hors honoraires et second-œuvre : 85 267,70 € HT
Crédit photos
Aurélien LE ROUX
Distinction(s)
Sélectionné pour Aperçus 2021, Prix départemental d’architecture, d’urbanisme et d’aménagement de Loire-Atlantique organisé par le CAUE de Loire-Atlantique
Liens page web
Réalisation mise à jour
janvier 2024
debug, no arrray