Maison contemporaine en milieu urbain dense contraint, « discrétion contemporaine » - Grand-Quevilly

76120 Grand-Quevilly

Cette maison s’inscrit dans une parcelle de petite taille et très étroite. L’implantation a été dictée par la réglementation urbanistique qui imposait un retrait de 5 mètres par rapport à la voie publique et autorisait la construction en limite séparative avec une hauteur maximale de 3,5 m. Le terrain a ainsi été occupé dans sa largeur afin de préserver l’intimité du jardin.

 

La demande des clients était précise : un séjour avec cuisine en communication, largement ouvert sur le jardin, trois chambres et un garage couvert.

Un volume simple a été choisi, reprenant la silhouette des constructions voisines, et intégrant un vocabulaire contemporain.

Les pignons Est et Ouest sont réalisés en maçonnerie avec un bardage en clin de mélèze en pose verticale avec une rive de toit épaisse en acier laqué. Les façades Nord et Sud sont bardées en bac-acier couleur ardoise dans la continuité de la toiture. Le parpaing, le bois, le béton ciré sont laissés bruts et racontent la vérité constructive de la maison. Les menuiseries en aluminium anthracite sont de formes atypiques et variées. Elles cadrent ce qui mérite d’être perçu et masquent les maisons voisines, cadrant le regard vers le jardin ou le paysage lointain.

Programme

Construction d’une maison contemporaine en mileu urbain contraint

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

126 m²

Coûts

1270€/m2 TTC (honoraires compris)

Crédit photos

JB Lambert

Date de mise à jour

24/06/2020