Architecture du XXe de la Nièvre

Maison de cadre, 1959, Otto MULLER architecte – 122bis avenue de Verdun.
L’usine Kléber-Colombes s’implante à Decize, route de Champvert, en 1939. Dans les années 1950, elle passe commande d’une douzaine de maisons de cadres à Otto Muller, architecte d’origine suisse installé à Nevers. Les villas de 5 et 7 pièces sont construites sur les communes de Decize et de Saint-Léger-des-Vignes. Si celles de Saint-Léger-des-Vignes sont plus visibles et semblent mieux préservées (voir p  ), celles de Decize offrent plus de variété typologique. Disséminées dans la commune, elles sont néanmoins facilement identifiables. Les toits-terrasses, la mixité et la récurrence des matériaux (béton, brique et pierre), et l’animation des façades par la multiplication des balcons et auvents, sont autant de caractéristiques de l’œuvre d’Otto Muller dont la carrière abonde de projets d’habitations de qualité (voir p.  ). Construite selon un plan vraisemblablement dressé en 1959, la villa du 122bis rue de la Raie est du type «7 pièces». Etablie sur une parcelle triangulaire, elle offre à la vue deux façades plus ou moins cachées par une végétation que l’architecte prévoyait déjà sur ses dessins. Les autres commandes de l’usine Kléber sont situées dans le faubourg d’Allier : rue du Levant, rue Antoine-de-Jumilhac et rue Cacqueret

Extrait du Guide d’architecture en Bourgogne 1893-2007- Éditions Picard –  2008

Programme

Construction d’une villa de 7 pièces

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

Non communiqué

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

CAUE 71

Date de mise à jour

05/01/2017